RCV 2016, Honda joue la prudence mais…



Alors que c’est traditionnellement à Brno que Honda donne l’occasion à ses pilotes titulaires d’essayer la première mouture de la nouvelle version de son prototype, cette saison, c’est aujourd’hui, soit avec plus d’un mois d’avance, qu’ils le testeront.     

Il y a donc matière à se demander si cet essai n’est pas destiné à proposer une alternative à ses pilotes au châssis 2015, écarté et au châssis 2014, pas vraiment en symbiose avec le moteur 2015.

Et ce les choses qui interpellent et nous fait pencher pour cette interprétation sont nombreux. Tout d’abord, depuis l’Argentine, Marquez n’a eu cesse de répéter que le HRC travaillait et qu’il avait pleine confiance en eux pour régler un problème qui ne se règle pas en une ou deux fin de semaine.

Ensuite, le châssis « 2016 » est utilisé avec le moteur « 2015 », ce qui, avouons-le, n’a pas beaucoup de sens sur une machine où l’ensemble ‘pneus – châssis – moteur’ est aussi intimement lié.

Et puis, comme nous l’écrivions plus haut, le timing semble indiqué qu’au HRC on n’a pas spécialement travaillé à son aise. On a certainement accéléré le mouvement ces dernières semaines afin de proposer aux pilotes peut-être pas LA solution mais à tout le moins, une alternative.  

Quoi qu’il en soit, le discours officiel, reste celui de la prudence car le département course de la maison de Tokyo aimerait éviter un revers comme celui de cette saison où le fruit du développement d’une année, s’est retrouvé écarté pour faire place à celui de la saison précédente.     

Livio Suppo sur GPOne : « Le châssis est entièrement nouveau, alors que le moteur est encore celui de 2015. C’est la base sur laquelle la moto sera développée pour l’année prochaine, c’est seulement le premier essai, et il nous aidera à voir si la direction prise est la bonne. C’est trop tôt pour dire maintenant si nous l’utiliserons lors de la seconde partie de la saison. Les pilotes doivent encore l’essayer et même s’ils voulaient l’utiliser, il faudrait voir s’il serait possible d’avoir ses pièces de rechange en suffisance ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de