Rossi : « j’ai pensé que je n’étais plus capable d’aller à la limite »



Si aujourd’hui Valentino Rossi occupe la tête du championnat et que, à l’image de sa course au Qatar, à Assen ou en Argentine, il est totalement maître de son sujet, que ce soit psychologiquement ou techniquement, il lui aura fallu une longue traversée du désert pour revenir au sommet après deux saisons passées sur une Ducati pas vraiment faite pour lui.

Comme il l’a répété à crash.net, revenir à 90% de ses capacités n’a pas été compliqué, en revanche, pour les 10% manquant, il aura dû réapprendre à pousser à la limite en se faisant confiance. L’âge n’aidant pas, le Dottore a douté !       

«Dès le début je me suis senti très à l’aise pour revenir à un certain niveau, qui était peut-être de 90%. Mais j’ai eu besoin de temps pour récupérer les derniers 10%, après deux années difficile sur une autre moto. Ce fut la partie la plus difficile pour arriver à 100%.

Tout d’abord, lorsque vous n’obtenez pas les résultats que vous attendez, vous pensez d’abord que vous n’êtes plus capable d’amener la moto la moto à la limite. Et dans mon cas, j’étais déjà assez vieux.

Donc vous pensez peut-être que les pilotes du moment sont plus rapides que vous et que vous n’êtes plus en mesure d’aller les chercher. Et puis, avec la Ducati, j’ai eu beaucoup de problèmes avec l’avant, ce qui a faisait qu’à chaque fois que je poussais plus, je suis tombé. Ce fut une situation difficile ».

Rappelons qu’il commencera la seconde partie de la saison avec 13 points d’avance sur Lorenzo et 65 sur un certain Marc Marquez qui, eu égard à la dernière course et aux tests à Misano, semble plus que jamais être revenu dans le coup.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de