Honda cherche sa voie pour 2016…



Parfois l’actualité de la MotoGP est une suite sans fin de nouvelles qui s’enchaînent les unes après les autres. Le rythme est aussi frénétique que sur la piste, une nouvelle chasse l’autre, et il est difficile de prendre un peu de recul.

Aussi, en cette « inter-mi-saison », nous profitons de la torpeur estivale pour faire des petits retours en arrière. Comme, par exemple, à propos de l’évolution de la Honda RC213V…

Voici ce que nous écrivions en novembre dernier suite aux essais de la moto 2015 à Valence.

Marc Marquez, en découvrant la version 2015 de sa moto à Valence n’a pas caché une pointe de déception mêlée d’une pincée d’inquiétude : « j’ai réalisé mon meilleur temps avec la version 2014 » précise le double champion du monde. « je me suis concentré pour l’essentiel sur la version 2015, pour la faire progresser, mais au final, j’ai repris celle de cette année et j’ai été plus rapide. Pour moi, c’est elle qui reste la plus facile à piloter. On a amélioré le nouveau modèle sur certains points, mais j’ai perdu dans certains secteurs. Je ne suis pas à l’aise et ce n’est pas la peine de prendre des risques. » Puis vient le verdict : « il est essentiel que Honda comprenne mieux le genre de châssis et de moteur que j’aime. » Honda qui fait une moto pour son pilote ou un pilote Honda qui doit s’adapter à ce que l’usine lui donne ? Un débat ancestral chez le constructeur japonais.

On connaît la suite…

Voici maintenant ce qu’à déclaré Marc Marquez suite aux essais de la moto 2016 à Misano (vidéo sur motoGP.com): « aujourd’hui, nous avons essayé le nouveau châssis (2016). Mon ressenti est qu’il y a des choses positives mais aussi des choses négatives. Nous devons maintenant tout bien vérifier mais si on veut l’utiliser, on doit l’améliorer un petit peu. Pour le moment, je pense que je vais garder le même (2014) que j’ai utilisé lors des deux derniers week-ends de course. Oui, on doit essayer de l’améliorer et de bien le comprendre et je pense que ce sera important pour le futur. »

Alors, certes, Honda dispose d’une puissance de tir inégalée en MotoGP. Mais, pour le moment, il ne semble pas tellement évident qu’ils visent dans la bonne direction…

Ceci-dit, il paraît toujours aussi incongru que l’on impose de fait aux différents constructeurs de fabriquer leurs nouveaux châssis alors que les pneus restent une inconnue pourtant essentielle à la définition desdits châssis. Une inconnue pouvant aller, comme cette année, jusqu’à avoir une part très importante dans l’attribution du titre mondial.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de