Environnement flou pour Jack Miller…



Depuis le début de la saison, le team CWM LCR Honda doit faire face aux conséquences des problèmes rencontrés par son principal sponsor, Anthony Constantinou; descente de police dans ses locaux londoniens, diverses arrestations, fermeture de sa plate-forme de trading en ligne et, plus récemment, des suspicions d’implication dans des affaires sexuelles.

Bref, tout sauf un environnement de travail serein pour Lucio Cecchinello, le patron du team qu’il doit faire vivre!

Aussi ce dernier commence à envisager de revenir à une structure à une seule moto en 2016. Avec Cal Crutchlow.
Du coup, Jack Miller devrait être recasé ailleurs. Et c’est une obligation, car le pilote australien est sous contrat avec Honda jusqu’en 2017; pas question de le renvoyer en Moto2 car, d’après les dires de son manager, Aki Ajo, le contrat est complètement « blindé » et ne comporte aucune des traditionnelles clauses ou optons de sortie!

Selon Speedweek, Honda chercherait à recaser Jack Miller dans le team Aspar mais, ce dernier ayant le jeu en main, négocierait quelques avantages, financiers ou matériel.

Dates butoir de ces transactions qui s’annoncent compliquées, Brno et Misano, où les teams doivent annoncer d’abord à Honda le nombre de pilotes, puis le matériel désiré.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de