Fabio Quartararo : « Pour 2016, on va voir, on écoute un peu tout le monde »



Fabio Quartararo pointe en septième position du championnat Moto3 après ses neuf premières courses au niveau mondial. Après un début de saison impressionnant, le Niçois a connu des courses plus compliquées à partir de son Grand-Prix national.

Pour les lecteurs de GP-Inside, le pilote Estrella Galicia revient sur son début de saison, sa pause estivale et son avenir.

GPi : Fabio, quel bilan tires-tu après ta première partie de saison ?

Fabio Quartararo : « La première partie de saison a été à la fois bonne et compliquée pour moi. J’ai fait de très bons résultats sur les trois premières courses : Qatar, Etats-Unis et Argentine, où j’ai rapidement appris les circuits. Je ne suis pas passé loin de la victoire à Jerez, où j’ai essayé quelque chose un peu bizarre… Mais ce n’est pas passé ! Ensuite j’ai chuté au Mans, au Mugello et au Sachsenring. C’était compliqué mais je reste positif car j’ai fait de bons résultats. »

GPi : Comment expliques-tu la période creuse que tu as connue lors de ces week-ends ?

Fabio Quartararo : « Je n’arrivais pas vraiment à être régulier. J’ai souvent eu une très bonne moto pendant les essais et pas en course. Par exemple au Mans où durant la course il me manquait de la puissance. Au Mugello c’était plutôt au niveau du châssis que ce n’était pas bien réglé. Ensuite en Catalogne, c’était les deux. Et enfin, l’Allemagne où j’avais un très bon rythme durant les essais, le second derrière Danny Kent, mais j’ai chuté en course car la moto était très différente des essais. »

GPi : Selon toi, l’enchaînement des courses, le gros rythme exigé par le mondial comparé au CEV, n’a pas été un souci pour toi ?

Fabio Quartararo : « Non pour moi ce n’est vraiment pas difficile parce que, franchement, ce que je veux, c’est avoir des courses encore et encore ! Ce n’est vraiment pas un problème. »

GPi : Quel objectif vises-tu pour la seconde partie de saison ?

Fabio Quartararo : « Maintenant je n’ai plus vraiment d’objectif, le seul est de faire des bonnes courses. Je veux être capable de me battre pour la victoire chaque week-end, être dans le bon groupe et être régulier. Peu importe le résultat. »

GPi : De quoi ont été faites tes vacances ?

Fabio Quartararo : « Juste après l’Allemagne j’ai eu une grosse semaine d’entrainement ici à Barcelone et ensuite les vacances ont commencé ! Tous les jours, c’était direction la plage ! J’ai fait de la bouée en mer, du jet-ski et même du flyboard (ndlr : ici en photo) ! Et là j’ai repris l’entrainement il y a deux jours; ça fait du bien. »

GPi : Quel genre d’entrainement ?

Fabio Quartararo : « Je fais beaucoup de moto, je n’arrête pratiquement pas ! Motocross, Supermotard et Dirt Track. Je fais aussi du vélo régulièrement. »

GPi : On peut déjà dire que tu continueras dans la même équipe l’an prochain ?

Fabio Quartararo : « Oui… Je pense que c’est une bonne équipe, mais on va voir, on écoute un peu tout le monde. Je suis vraiment à l’aise avec mes mécanos et content d’être avec eux. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de