Marc Marquez: Pas d'obsession mais rien n'est impossible !



Le site RedBull.com a diffusé une intéressante interview en vidéo de Marc Marquez, dont nous vous proposons une traduction.

Même si, avec 65 points de retard, le double-champion du monde MotoGP refuse de se laisser obséder par la conquête d’un troisième titre mondial en catégorie reine, il déclare lui-même que rien n’est impossible.
Et, effectivement, rien n’est impossible!

Quel est votre état d’esprit à ce moment de la saison?

« On ne peut pas être content de ce début de saison; nous avons fait beaucoup d’erreurs et rencontré beaucoup de problèmes. Mais maintenant je suis heureux, car on dirait bien que lors des deux dernières courses, jusqu’au Sachsenring, la moto fonctionne mieux. On est revenu au châssis 2014 avec quelques nouvelles pièces et on dirait bien que ça fonctionne mieux. Ok, le leader du championnat est très loin mais on doit se rappeler que l’on a encore la moitié de la saison, donc on essaiera de continuer à attaquer. On va aller à Indy et c’est un bon circuit pour moi; on va essayer de gagner la course. »

Pour vous, que signifie de battre Valentino Rossi?

« Vous savez, honnêtement, je ne veux pas penser au championnat maintenant. Sa conclusion est trop lointaine et cela pourrait devenir une obsession. Je ne veux pas fonctionner comme ça. Je veux m’amuser, faire de mon mieux course après course, essayer de gagner des courses, et alors, on verra la fin de saison. 65 points d’écart avec Valentino, c’est beaucoup, mais rien n’est impossible! »

Que ressentez-vous en poursuivant le leader, au lieu de mener le championnat?

« Evidemment, vous préférez être le meilleur de votre catégorie et mener le championnat, mais durant la carrière d’un pilote, vous subissez des hauts et des bas, et il est très difficile de gagner chaque année. Mais l’important, et je pense que c’est positif, c’est que, quand vous traversez des moments difficiles et que vous rencontrez des problèmes, vous revenez ensuite encore plus fort. J’espère que j’ai appris beaucoup de choses , nous avons travaillé très dur dans ces moments difficiles, mais on dirait que ça va mieux et ce sera une bonne expérience pour moi pour le futur car, ok, j’ai 22 ans et déjà gagné deux fois (le championnat) mais je dois encore apprendre beaucoup de choses. »

Photo : Toni Börner/RedBull.com

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments