Indy, Valentino Rossi : « Ready to go! »



En abordant la seconde partie de la saison avec 13 points d’avance sur Jorge Lorenzo, son équipier et 65 sur Marc Marquez, la situation de Valentino Rossi n’a rien de confortable.

D’abord parce qu’au contraire de 65, 13 points, au final, ce n’est pas grand-chose mais aussi et surtout parce que ses adversaires se sont montrés en mesure de s’imposer et d’impressionner.

C’est le cas de Lorenzo, vainqueur à quatre reprises en quatre courses entre Jerez et Barcelone mais c’est aussi le cas de Marquez qui, au Sachsenring, n’a pas laissé la moindre miette à ses adversaires.

Autre ombre au tableau, le retour de Pedrosa au premier plan après avoir affiché sa supériorité et celle de sa machine sur le Dottore en Allemagne.

Toutefois, si on s’attache à regarder de l’autre du miroir, on peut épingler quelques éléments, et pas des moindres, en faveur de Rossi.

D’abord, on mentionnera qu’il est en tête du Championnat du Monde et quoi qu’il arrive, il vaut toujours mieux être devant que derrière.

Ensuite, cette saison encore la machine Lorenzo a confirmé sa sensibilité aux grains de sable. Le double Champion du Monde apparaît peut-être mentalement comme le moins costaud de la bande des trois. Constat qu’il aura probablement à cœur d’infirmer lors de cette seconde partie de saison mais qui lui colle au cuir depuis longtemps.

On mentionnera également que Marquez, pas vraiment intéressé par la seconde place du Championnat du monde, va prendre tous les risques et que ce soit en Moto2 ou en MotoGP, lorsqu’il bloque l’aiguille de la limite au-delà du rupteur, il a déjà démontré ne pas toujours savoir fixer la frontière entre le ‘loin’ et le ‘trop loin’.

Enfin, on finira par l’argument certainement le plus percutant, celui qui nous dit qu’à 36 ans, Valentino Rossi vient d’aligner 9 podiums en 9 courses alors qu’il y a trois ans, certains dévaluaient ses titres précédents en estimant que ses adversaires n’étaient pas du niveau de ceux avec qui il croise le fer pour le moment.

Rossi tient entre ses doigts ce qui est probablement sa dernière chance de remporter un titre de Champion du monde dans la catégorie reine et depuis le début de la saison, tout dans son attitude et dans son pilotage démontre qu’il n’a certainement aucune envie de la laisser filer.     

« Je suis prêt à de nouveau recommencer à courir au cours de la deuxième partie de la saison. Après neuf courses, cette pause était très importante pour que je puisse me ressourcer. Maintenant, il y a encore neuf courses qui nous attendent et chacune sera très importante pour le championnat. La première partie s’est très bien passée avec neuf podiums en neuf courses et j’espère que la deuxième partie de la saison sera tout aussi bonne. Certaines des pistes que nous allons visiter me plaisent vraiment tandis que sur les autres, je devrai être sur la défensive. Nous commencerons à Indianapolis qui n’est pas un de mes circuits préférés mais il y a toujours une bonne ambiance ici et le circuit est très agréable. Je suis prêt à me battre! »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de