Affaire Forward : le deal proposé par la Dorna…



Dans une affaire Forward qui pourrait bientôt se clarifier avec l’échéance prochaine (autour de mercredi) des 30 jours de détention préventive imposés à Giovanni Cuzari, la Dorna semble avoir pris les devants en proposant une solution ménageant les intérêts de chacun.

D’une part, elle autorise exceptionnellement l’équipe à manquer deux Grand Prix, imposant seulement un retour à Silverstone, faute de quoi l’équipe perdrait ses places en MotoGP et Moto2. On sait que Marco Curioni, le team manager, a annoncé pouvoir effectuer un retour à Brno. Aucune précision n’est donnée sur la suite de la saison et, en particulier, sur les trois Grand Prix de la tournée asiatique/australienne particulièrement coûteuse, même si le départ de Stefan Bradl chez Aprilia a allégé les dépenses à venir de l’équipe. 

D’autre part, la Dorna semble en discussion avec plusieurs repreneurs qui, en échange de payer les frais pour terminer la saison avec l’équipe actuelle (environ 2 millions d’euros), se verraient offrir les deux places très convoitées en MotoGP (aide de la Dorna augmentées à partir de 2017), et ce de 2016 jusqu’en 2021.
Plusieurs noms ont déjà circulé,  à commencer par un des plus gros promoteurs immobiliers du Luxembourg, Flavio Becca, à la tête, entre autre, d’une société Leopard qui ne cache pas son ambition de rééditer en Moto2 et MotoGP ce qu’il a su faire en Moto3 avec les frères Kiefer.

Comme reporté récemment ici, Marco Curioni a exprimé son opposition à ce projet sur GPone: « il est vrai qu’ il y a eu des contacts mais, en ce moment, nous ne sommes pas intéressés pour vendre l’équipe. Cuzari veut continuer à avancer, pas à vendre « .

Encore va-t-il falloir réellement que sa détention se termine (sa mise en liberté anticipée demandée par son  avocat à été refusée par le juge des mesures coercitives Solcà Claudia et deux nouvelles personnes ont été incarcérées dans le cadre de cette affaire) et/ou trouver l’argent nécessaire à finir la saison, faute de risquer de se faire dévorer… par un Leopard très gourmand!
On peut donc supposer que l’homme d’affaire italien fera tout pour être présent à Brno, la semaine prochaine…

Photo : Flavio Becca (blouson gris) et ses deux hommes de confiance (chemises blanches), Massimo Vergini (ancien team manager du Team Italia) et Miodrag Kotur (pendant des années dans le sillage de Jean Todt chez Peugeot puis chez Ferrari, puis ex-manager du team Caterham-Lotus de F1), venus féliciter Danny Kent pour son podium à Assen.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de