Indianapolis, Moto3, course : Le Roi, la Loi, la Liberté! Livio Loi nous ressert la Brabançonne



Au Sachsenring, 32 ans après la dernière victoire belge en Grand Prix, Xavier Siméon offrait à son pays l’émotion de la victoire.

Et les belges n’auront pas dû attendre longtemps avant de goûter à nouveau aux  joies du triomphe puisqu’aujourd’hui, Livio Loi vient de s’imposer sur le Brickyard d’Indianapolis.

Une victoire indiscutable puisque le pilote RW Racing s’impose avec pas moins de 38 secondes d’avance sur le second…John McPhee.

Et c’est exactement à cet endroit de sa lecture que celui qui n’a pas regardé la course se demande si nous n’avons pas halluciné ou si nous ne sommes pas tombés sur la tête.

En effet, ce résultat surprenant est le résultat d’un pari audacieux pris par le pilote belge sur la grille de départ.

Flashback…quelques minutes avant le départ, il se met à pleuvoir et tous les pilotes se précipitent sur le pneu pluie.

Mais la piste sèche vite et dès son tour de mise en grille, Loi comprend que s’il prend le pari de changer les pneus et de passer les slicks dès le départ, il pourrait avoir un beau coup à jouer.

Il sera le seul à le faire avec John McPhee si ce n’est que McPhee décide de le faire après le tour de chauffe.

Si Oliveira prend le meilleur départ et que c’est Alexis Masbou qui aura mené les deux premiers tours de la course, il n’aura évidemment pas fallu attendre longtemps avant de voir Loi se porter à sa hauteur, de le déborder et de s’éloigner.

Le Belge est très vite seul au monde puisqu’au fur et à mesure de la course, les pilotes rentrent les uns après les autres pour passer les slicks.

Mais il est déjà trop tard et le podium est déjà acquis. Loi, le plus audacieux l’emporte devant McPhee et Oettl, le premier à être rentré.

En quatrième position, on notera la présence paranormale de Fenati, à se demander par où il est passé !

En effet, il n’a pas été le premier à rentrer et une fois entré dans la pitlane, son écurie a clairement fait un énorme travail pour le remettre en un éclair sur la piste.

Il fait une excellente opération au championnat puisque Kent ne marque pas le moindre point, qu’Oliveira n’en marque qu’un seul et qu’il en reprend quelques-uns aussi à Bastianini.

Isaac Viñales, remercié par son écurie et engagé par Espargaro pour suppléer à l’absence de Carasco enregistre une bonne cinquième place tandis que Bastianini fait lui aussi une bonne opération avec l’absence de Kent du top15.

Vazquez fait une très mauvaise opération en chutant, Kent ne fait pas beaucoup mieux à la 21ème place et puisqu’Ono est vingt-sixième, c’est la première fois de la saison que les Léopards ne marquent pas le moindre point.

Fabio Quartararo est le meilleur français, il est onzième, Jules Danilo est quatorzième tandis qu’Alexis Masbou, victime d’un changement de pneus trop lent de la part de son équipe, termine dernier.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur facebook       

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de