Brno, conférence de presse pré-évènement: Valentino Rossi.



Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Marc Marquez, Andrea Dovizioso, Cal Crutchlow et Karel Abraham étaient présents à la conférence de presse pré-évènement du Grand Prix de la République tchèque à Brno.

Voici la traduction de l’intégralité des propos de Valentino Rossi.

Valentino, Brno et Indianapolis sont deux circuit très différents…

Valentino Rossi: « Oui, avant tout je veux dire que c’est difficile à cause du jetlag quand vous revenez des USA. En particulier le matin, donc demain matin je vais essayer de me réveiller avec assez d’énergie. Mais comme vous le dîtes, Brno est un autre style de circuit et, sincèrement, le tracé de Brno est superbe, un des meilleurs, et, par exemple, je le préfère beaucoup par rapport à  Indy. C’est une piste qui a une grande histoire et il  y a également une bonne ambiance et beaucoup de monde.
Lors des dernières années, tout est devenu un peu plus difficile car l’adhérence n’est plus fantastique donc, en MotoGP, vous devez piloter à la perfection pour faire de bons chronos. C’est difficile mais nous sommes prêts pour demain et, comme toujours, nous allons essayer de débuter à un bon niveau, puis, à tous les coups et comme d’habitude, la bataille sera rude car Jorge st très rapide, Marc est très rapide et Pedrosa est difficile à battre sur cette piste où il a gagné l’année dernière. Doncce sera dur; bien sûr. »

Vous dîtes démarrer à un bon niveau, mai vous avez rencontré les mêmes problèmes à la qualification d’Indy…

Valentino Rossi: « A Indy, on était un peu en retard car, selon moi, nous n’avons pas commencé avec un très bon rythme à cause d’un pas très bon setting le vendredi. Donc ici, il sera important d’essayer de faire mieux dès la première séance. En même temps, j’ai beaucoup souffert pendant la qualification à Indy. J’étais un peu trop derrière. On doit travailler de ce point de vue car la qualification est toujours mon point le plus difficile. Donc on doit essayer de s’élancer plus en avant (sur la grille) parce quand vous devez vous battre, en particulier avec Jorge et Marc, ils sont rapides dès le premier virage et si vous perdez un peu de temps au début, il est ensuite très difficile de le rattraper. »

1996, c’est très loin; que de kilomètres parcourus depuis…

Valentino Rossi: « Oui, il y a quelques courses  que vous m’oubliez jamais, même si c’est très vieux, car il s’agissait de ma première pole position et j’avais obtenu mon premier podium une semaine auparavant en Autriche. Mais gagner, c’est complètement différent et c’est le moment où vous pensez que vous pouvez peut-être devenir un vrai pilote professionnel. »

Il reste 8 manches. Le plus important est-il d’avoir le plus de victoires ou le moins d’erreurs?

Valentino Rossi: « Les deux, car le chemin à faire est encore grand. On a franchi la mi-saison mais il reste encore 8 courses, donc il est encore trop pour penser à ne pas faire d’erreurs. Vous devez donc forcer au maximum, sans faire de faute, et les victoires seront très importantes car vous y remporter un peu plus de points. »  

C’est un moment crucial de la saison. Êtes-vous heureux de tester les Michelin lundi?

Valentino Rossi: « (rires) Pour moi, c’est une approche importante. C’est important de tester la Michelin lundi car le test suivant sera après Valencia. Mais, comme vous dîtes, c’est également curieux pour nous de penser maintenant, en ce moment crucial, à 2016 alors que, malheureusement, on a vu lors des autres tests que l’on devait faire attention avec les Michelin. Donc j’espère que tout le monde ira moins vite lundi… »

Valentino, vous avez gagné 7 fois ici. Pourquoi pensez-vous que vous êtes en moins bonne position que par le passé?

Valentino Rossi: « Oui, comme je l’ai dit, j’ai toujours beaucoup aimé cette piste. Mais les dernières années,  les résultats n’ont pas été aussi fantastiques qu’auparavant. De nouveaux rivaux sont arrivés, comme Jorge, Dani ou Marc, et ils étaient capables d’aller très vite donc j’ai eu plus de difficultés pour les résultats. J’aime cette piste, mais ce n’est pas la piste où je me sens le mieux, avec mon style de pilotage qui s’accorderait à la perfection. C’est juste pour cela. Mais nous sommes là et on doit essayer d’être fort partout car, comme je l’ai dit, les premiers pilotes ont assez d’expérience pour aller vite partout. L’année dernière, en fin de course, ce n’était pas mal. Donc on va essayer de faire mieux. »

Sur Instagram, on vous voit à Misano avec la R1. Ce sont juste des essais ou vous préparez votre team en Superbike?

Valentino Rossi: « (rires) Non, sincèrement, on s’entraîne beaucoup avec la moto. Principalement pour le physique. Plutôt que de faire du motocross ou du flat track, on va à Misano ,spécialement pour les jeunes pilotes de l’académie. Je prends la R1 et c’est une moto fantastique, mais sincèrement, c’est très différent de la M1; les trajectoires et les freinages ne sont pas comparables. Mais pour le physique, en particulier quand il fait chaud, c’est bien et c’est un bon entraînement. » 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires