Brno, conférence de presse pré-événement : Marc Marquez.



Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Marc Marquez, Andrea Dovizioso, Cal Crutchlow et Karel Abraham étaient présents à la conférence de presse pré-évènement du Grand Prix de la République tchèque à Brno.

Voici la traduction de l’intégralité des propos de Marc Marquez.

Marc, la situation est différente de l’année dernière mais vous arrivez en bonne forme…

Marc Marquez: « Oui, la situation était différente l’année dernière mais peut-être que cette année je suis encore plus motivé! Je viens après deux bonnes courses et je trouve que nous nous améliorons à chaque fois de plus en plus, ce qui me donne également une bonne confiance. L’année dernière, ce fut un bon week-end mais ce ne fut pas un bon dimanche; on a eu quelques problèmes durant la course mais lors des tests du lundi nous avons progressé et j’avais gagné en 2013. J’ai un bon feeling, on verra pendant ce week-end. Je sais que ce sera un week-end difficile car les deux pilotes Yamaha ont un vraiment bon niveau, mais, comme toujours, on essaiera d’être à 100% et de prendre des risques pour être avec eux. »

Pensez-vous aux points qu’il vous faut et à ceux que Valentino et Jorge marquent, ou est-ce trop tôt?

Marc Marquez: « Honnêtement, je ne veux pas penser à ça car j’ai besoin de trop de points (rires)! Je préfère prendre les courses les une après les autres. A Indy, on était à 65, maintenant on est à 56, donc on est plus près mais il reste beaucoup de points entre moi et Valentino et Jorge, mais même comme ça, on essaiera de donner 100% et avec la même mentalité que lors des deux dernières courses; être dans les premiers et essayer de se battre pour la victoire. »

Vous avez fait de belles courses, ici, en Moto2 et en MotoGP…  

Marc Marquez: « Oui, dans la passé, ce circuit m’a été bénéfique, ok, pas comme le Sachsenring ou Indianapolis, mais j’aime la piste, j’aime le tracé, l’année dernière j’ai peiné pendant la course mais nous savons pourquoi, donc j’espère et je m’attends à un superbe week-end. Comme je l’ai dit, ce sera dur, ce sera piégeux, mais on essaiera d’être compétitif dès la FP1. »  

Il reste 8 manches. Le plus important est-il d’avoir le plus de victoires ou le moins d’erreurs?

Marc Marquez: « Pour moi, seulement les victoires. Bien sûr, je n’ai pas le droit à l’erreur, sinon je perdrais définitivement,  mais actuellement c’est déjà perdu, donc je peux penser seulement aux victoires. Ce qui est intéressant, c’est entre eux deux (Valentino et Jorge). Ils ne doivent pas perdre car on dirait bien qu’ils vont avoir une grosse bagarre pour le championnat. Il y a seulement 9 points…
Nous, nous sommes loin, donc on prend des risques et on verra. »

Dans le passé, vous avez dit que vous deviez développer votre moto avec plus d’électronique. Maintenant, l’électronique est figée. Quel est le point que vous développez?

Marc Marquez: « En ce qui concerne l’électronique, on ne peut pas avoir de nouvelles éléments mais, avec ce que l’on a déjà, nous avons déjà beaucoup beaucoup de paramètre et nous pouvons beaucoup travailler dessus et nous changeons beaucoup de choses par rapport à l’année dernière. C’est difficile de prendre les réglages de l’année dernière pour ce moteur donc nous travaillons dur pendant le week-end pour régler l’électronique pour le moteur 2015. Et nous travaillons également pour l’équilibre de la moto, et c’est là où je sens qu’il  ya le plus d’effet par rapport aux problèmes que nous avons. »  

C’est un moment crucial de la saison. Êtes-vous heureux de tester les Michelin lundi?

Marc Marquez: « (gêné) Pour moi, je l’ai dit la dernière fois à Misano, je n’ai pas… J’ai juste fait quelques tours car quand j’ai testé avec cette chaleur, j’ai vu que ce n’était pas le moment. On verra après la course, lundi, ce qu’on fera. »

Après vous êtes battu pour la victoire sur trois sortes de circuits différents, pensez-vos que vous allez pouvoir vous battre sur tous les autres circuits?

Marc Marquez: « J’espère. On verra. Bien sûr, sur certains circuits, on souffrira plus, d’autres un peu moins. Ici, on verra car la piste est complètement différente du Sachsenring et d’Indy, mais à Assen il y avait des virages coulés et j’étais rapide. On verra ici et je pense qu’il sera important de surveiller également Dani car il est très rapide ici. Il n’est pas là (en conférence) mais il peut se battre pour la victoire et il a aussi une bonne chance. »

Vous avez gagné les deux dernières courses, mais ce n’était pas sur des circuits où vous rencontriez des problèmes avant. Pensez-vous pouvoir gagner partout, ou avez-vous toujours des problèmes avec la moto?   

Marc Marquez: « Non… Bien sûr, le caractère de la moto est là, et on a toujours les problèmes, mais on dirait que je peux un peu éviter ces problèmes et que nous pouvons les régler, mais pas complètement. Ce qui est vrai, c’est que je me sens maintenant bien mieux sur la moto, comparé aux 6 premières courses, et ces deux dernières courses…  j’étais vraiment bien au Sachsenring et j’ai fait un week-end parfait, à Indy Jorge était très fort pendant la course mais j’ai été capable de le suivre et de le battre dans les derniers tours, en Hollande c’est habituellement une piste où je peine beaucoup mais j’ai pu rester avec Valentino jusqu’à la fin…  donc on verra. Je ne me sens pas comme l’année dernière, mais je me sens très bien maintenant. » 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires