Brno, Moto3, FP1 : Un Leopard peut en cacher un autre !



C’est sous un grand soleil et des températures déjà très élevées (25° dans l’air, 30° sur la piste) que se déroule cette première séance des Moto3 de la 11ème manche du Championnat du monde en république tchèque.

Si les températures sont beaucoup plus élevées que l’année dernière (qui avait vu la victoire d’Alexis Masbou après la « boulette » d’Alex Rins), on gardera néanmoins en mémoire le record du circuit réalisé par Alex Rins en 2013 (2.07.622) ainsi que le meilleur chrono d’Enea Bastianini l’année dernière en FP1 (2.08.633), l’actuel second au championnat du monde, 56 points derrière Danny Kent.

On notera aussi la présence des deux wildcards allemands déjà connus, Kevin Hanus #86 et Maximilian Kappler #97, tandis que Isaac Vinales continue à assurer l’intérim d’Anna Carrasco au sein du team RBA.

Brad Binder et Miguel Oliveira sont les premiers à franchir la barre des 2.10, et ce n’est pas un hasard puisque les deux KTM officielles roulent de concert.

Le pilote sud-africain est également celui qui passe en premier sous les 2.09, en 2.08.988  à l’entame du dernier quart d’heure, juste avant que Niccolo Antonelli ne perde l’avant de sa Honda dans le virage #7.

A cet instant, le Top 10 est constitué de Brad Binder, Fenati, Antonelli, Oliveira, Bastianini, Kent, Vazquez, Navarro, Vinales et Oettl. Loi est alors 12ème, Masbou 13, Danilo 17 et Quartararo 19.

Le virage #7 voit une nouvelle chute sans gravité, celle de Johan Mc Phee, récent second à Indianapolis, tandis que Hiroki Ono préfère se coucher un peu plus loin.

A 5 minutes du drapeau à damiers, les hommes de Leopard accélèrent le rythme, Efren Vazquez réalisant un 2.08.791 très proche du meilleur temps de l’année dernière dans la même séance, juste devant son coéquipier leader du championnat.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires