Brno, Lorenzo : les circonstances les plus dures de l’année



Ce matin et même cet après-midi, au plus fort de la chaleur, Jorge Lorenzo s’est montré le plus solide lors de la journée inaugurale du Grand Prix de la République Tchèque.

D’abord parce qu’il a réussi le meilleur chrono le matin et qu’il l’a conservé l’après-midi, ensuite parce qu’il a déjà un rythme qui fait peur et qu’enfin, il est le seul des pilotes de pointe à ne pas avoir couché la moto.

C’est donc un bon début de weekend pour l’Espagnol qui, demain, cherchera bien entendu à confirmer  ce bon état de forme sur un circuit qui lui convient toujours merveilleusement bien.   

« Nous avons bien commencé notre weekend ce matin. En revanche, cet après-midi nous avons c certainement rencontré les circonstances les plus difficiles depuis le début de la saison. Il faisait très chaud et sur la ligne droite on pouvait sentir la chaleur provenant du moteur, c’était donc un entraînement très exigeant du point de vue physique. Sans vent, la piste était bien pire qu’elle ne l’était dans la matinée, mais nous avons été en mesure de garder un rythme tout à fait régulier par rapport à nos rivaux. En fin de compte, j’ai essayé tous les pneus et certains réglages de la moto qui nous donnent une bonne direction de travail pour demain ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de