Brno, Moto3, course : La victoire pour Antonelli. La bonne opération pour Bastianini



Alors que la température était idéale avec 22 degrés dans l’air et 26 au niveau du sol et que le départ semblait se passer sans encombre, on avait droit à une hécatombe aux virages 1 et 3 avec la mise au tapis de 8 pilotes.

Danilo, Oettl, Ajo et Suzuki chutaient au premier virage tandis que Dalla Porta, Locatelli, Ono et Rodrigo quittaient la course deux virages plus loin.

Le cas de Rodrigo était visiblement plus sérieux puisqu’il était évacué en ambulance à la Clinica Mobile, il s’en sortira avec une fracture du métacarpe du pied gauche.  

La direction de course sortait donc le drapeau rouge et les pilotes rentraient au stand avant même d’avoir bouclé le premier tour.

Quelques minutes plus tard, la pitlane était de nouveau ouverte et la course réduite de 19 à 12 tours.

Si Ajo, Locatelli, Rodrigo et Ono restaient au stand, Dalla Porta, Oettl, Suzuki et Danilo pouvaient en revanche reprendre la piste.

Toutefois, pour le français qualifié en onzième position, le plaisir était de courte durée puisqu’il se voyait impliqué malgré lui dans un accident au second tour.

Et malheureusement pour les tricolores, Danilo n’était pas la seule victime de cet incident puisque Quartararo y perdait également tous ses espoirs. A première vue, la trame de cette sortie de piste est la suivante : Hanika touche Quartararo qui dans sa chute oblige Viñales à ralentir et à malencontreusement emmener Danilo dans sa chute.

Jules reprendra la piste mais terminera dernier quant à Fabio, il devait abandonner à 4 boucles de la fin.

Devant, en revanche, le spectacle était présent à chaque virage avec un jeu de passe-passe entre les pilotes KTM, Oliveira et Binder, les pilotes Léopard, Vazquez et Kent sans oublier un comeback incroyable de Fenati, revenu de la 22ème position sur la grille et un autre de Bastianini parti de la quinzième.

Antonelli, de son côté, attendait le dernier tiers de la course pour se porter en tête pour la première fois. Et comme il remontait dans le classement, Kent suivait le chemin inverse.

Pas à son aise, le leader du Championnat du monde terminera finalement à une décevante septième position faisant au passage une très mauvaise opération pusique devant Enea « la bestia » Bastianini ne laissait pas passer sa chance de revenir au général. En effet, le pilote Gresini a tout donné et en terminant second, il reprend 11 points à Kent qui n’en compte ‘plus que’ 45 d’avance.

Après une première apparition assez brève en tête de la course à 4 boucles de l’arrivée, Antonelli revenait à la charge à deux tours de la fin et cette fois pour de bon !

Après nous avoir habitués à de nombreuses chutes, l’italien a cette fois démontré qu’il pouvait être solide et résister à la pression.

Il remporte la première course de sa carrière et le moins qu’on puisse dire, c’est que les italiens l’ont largement félicité après cette première victoire qui s’est fait attendre depuis bien trop longtemps.

Alors que la qualification avait souri aux français, la course sera à oublier puisqu’Alexis Masbou le dernier représentant tricolore (si ce n’est le malheureux Danilo en dernière position) chutait à trois tours de l’arrivée alors qu’il était en huitième position et dans le groupe se battant pour la victoire. Impossible à l’heure actuelle de dire ce qu’il s’est passé.   

Binder, au terme d’une course généreuse, clôture le podium de la matinée tandis que Vazquez et Navarro complètent le top5.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de