Brno, conférence de presse post-course, Marc Marquez : "Le wheelie est fondamentalement un de nos plus gros problèmes" !



Jorge Lorenzo, Marc Marquez et Valentino Rossi étaient présents à la conférence de presse post-course à Brno.

Voici la traduction exhaustive des réponses de Marc Marquez.
Elles sont intéressantes car elles confirment que, si la Honda est bonne pour rentrer en force dans les virages, elle le paye maintenant au prix d’une difficulté en accélération, ce qui était pourtant un de ses points forts il n’y a pas si longtemps…
A-t-on trop développé cette moto pour satisfaire Marc Marquez, mais en allant un peu trop loin dans cette direction?
Le débat reste ouvert…  

Aujourd’hui, ça ressemblait à Indianapolis, mais le rythme était trop rapide…

Marc Marquez: « Oui, aujourd’hui Jorge était un cran au-dessus de nous. On l’avait déjà vu durant le warm up, où il était peut-être deux crans au-dessus. Mais ok, durant la course, on a essayé de prendre des risques, de pousser à la limite durant les premiers tours, et j’ai pu le suivre durant 7 ou 8 tours puis, quand le pneu arrière s’est dégradé, j’ai retrouvé ce problème en entrée (de virage) et en accélération, et j’ai dit « ok ». C’était le moment de contrôler l’écart avec Valentino parce que j’avais pris beaucoup de risques au début et, en milieu de courses, c’était trop.  Je suis content car Brno est un des circuits où l’on peine le plus, un des plus difficiles pour nous, et on doit être vraiment content de cette deuxième place. »

Vous avez choisi tous les trois des pneus différents. Cela a-t-il joué un grand rôle?

Marc Marquez: « Oui, vous savez, j’ai choisi le pneu dur arrière car le tendre était impossible pour la Honda et pour moi, car pour 10 tours, il n’est pas mal, puis il se dégrade et engendre trop de mouvement ce qui me fait beaucoup peiner. Le choix était différent entre les pneus avant et les pneus arrière mais, à la fin, c’était très similaire entre nous. »

Que pensez-vous que vous pouvez faire pour améliorer vos départs?

Marc Marquez: « Je ne sais pas. Bien sûr, si j’avais la réponse, je le ferais. Mais on savait, avant de venir ici, que ce serait un des circuits de la deuxième partie de saison les plus difficiles pour nous. Et on a vu en FP1 que l’on était 8 dixièmes/une seconde plus lent que Jorge. Puis on a réduit cet écart, et pendant la course c’était difficile de rester avec lui, mais on a essayé. Pour le moment, je travaille et le team travaille, et on va arriver à coup sûr sur des circuits où on sera capable de gagner, mais sur les piste où c’est impossible, c’est quand même correct et je pense que c’est pas mal de finir sur le podium. »

Je parlais des départs, car la Honda est plus puissante et Jorge arrive souvent en tête au premier virage…

Marc Marquez: « Concernant les départs, je pense que nous perdons en accélération et au départ. En première, nous partons bien, mais quand on passe les vitesses, et en accélération, on a beaucoup de wheelie et cela est fondamentalement un de nos plus gros problèmes. Avec ces wheelies, la moto est aussi très physique, pour les bras et le reste, et on essaie de travailler là-dessus, mais pour la saison prochaine. Pour cette saison, cela sera comme ça. »

Vous gagnez 4 point sur Valentino mais en perdez 5 sur Jorge. Comment voyez-vous la situation avec 52 points de retard?

Marc Marquez: « Je les vois très loin. C’est vrai que c’est très difficile de rattraper 52 points sur un pilote, et c’est encore plus difficile sur deux pilotes. Les deux sont très rapides et, comme on l’a vu ici, les deux sont sur le podium, comme à Indianapolis, donc ce sera très difficile mais on essaiera de faire de notre mieux, de bien comprendre, durant le week-end, comment est la moto et quels sont nos points faibles pour travailler pour l’année prochaine. Mais, comme ici, on prendra des risques jusqu’à ce qu’on trouve la limite. Mais comme je l’ai dit, Brno est un des circuits les plus difficiles pour Honda et pour mon style par rapport à nos problèmes. Maintenant arrivent des circuits où ça devrait aller mieux car si Silverstone est un circuit où Jorge y est fort, on y est également très fort chaque année. »  

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments