Brno, Iannone : « le Grand Prix où j’ai le mieux aimé ma GP15 »



Quatrième lors de la qualification et quatrième à l’arrivée, Andrea Iannone a une fois de plus été le meilleur du reste même si, à Brno, il aurait peut-être pu revendiquer la dernière place du podium.

En effet, déjà avant le départ, le pilote Ducati s’était rendu compte que quelque chose ne fonctionnait pas sur sa machine.

Et ce petit quelque chose, c’était les cornets d’admission coulissants qu ise sont bloqués en postion basse. Un problème qui, selon lui, lui aurait coûté plus ou moins 5 secondes sur son temps total de course.

Quand on sait qu’il termine à moins de trois secondes de Rossi, on est bien obligé d’envisager que sans cet inconvénient, le pilote Yamaha aurait dû défendre bec et ongle sa troisième place.  

« J’avais déjà remarqué lors du tour de formation que j’avais un problème. Ce problème m’a ralenti, même au début, le moteur ne poussait pas comme d’habitude. Ce sont des choses qui arrivent et c’est le premier pépin dont je suis victime cette saison, on n’a jamais eu de problèmes de fiabilité. Si cela était arrivé pendant les essais, ça aurait été mieux, mais c’est comme ça. La GP15 s’est améliorée sous tous les aspects, les problèmes techniques sont devenus plus rares.

J’estime que ce week-end a été positif. Il était important de réagir après 5 courses où nous avons souffert et nous y sommes parvenus. Nous étions proche des meilleurs, nos performances se sont améliorées. C’est un bon signal pour l’avenir. Je pense que j’ai disputé une bonne course, je suis content de la manière dont je suis capable de piloter et je dirais que c’est le GP ou la Ducati m’a le plus plu ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de