Viñales : « Si Suzuki nous donne la puissance, nous pourrons faire du très bon travail »



Maverick Viñales n’a aucune pression cette saison chez Suzuki puisque considéré, à raison, comme un des futurs grands de la catégorie reine, l’Espagnol a enfilé le costume de rookie, sur une moto qui elle-même était nouvelle.

Du coup, tous les résultats positifs ne sont que du bonus, à charge pour son équipier, Aleix Espargaro, de ramener les résultats qui brillent.

Pourtant, depuis le Sachsenring, le sentiment est que cette tendance commence doucement à s’inverser.

Côte à côte en Allemagne, le gamin prenait l’ascendant à Indianapolis et avant sa chute en République Tchèque, il avait relégué Espargaro à plus de 10 secondes.

On sait que l’appétit vient en mangeant et c’est le cas de Viñales qui désormais, réclame à Suzuki les moyens de se battre avec le gratin mondial.

« Si nos performances lors des deux dernières courses se sont bien améliorées, je pense que c’est parce que nous avons beaucoup changé notre manière de travailler. Nous avons travaillé vraiment dur pour la course. Parfois, lors des essais, vous pouvez aller très vite, mais parfois, en course, le grip chute. La moto doit rester au même niveau. A Brno, le grip a chuté mais nous avons gardé un bon rythme. Je veux dire par là que nous avons su rester avec Pol et Smith alors qu’ils ont une Yamaha ‘usine’. Nous pouvons être contents. Nous avons fait un grand, grand pas en avant depuis la première partie de la saison.

Nous savons que si on nous donne la seamless et un peu de puissance nous pourrons gagner six dixièmes et alors nous aurions été avec Rossi, Iannone et ces pilotes de haut niveau. Nous devons trouver deux ou trois dixièmes de plus maintenant avec ce que nous avons. Ensuite, nous serons prêts à nous battre avec le top.

Quand j’étais derrière Pol, je me suis dit : « je reste neuvième ou j’essaye la septième place ? ». J’ai décidé d’essayer de prendre la septième place. Je suis tombé. J’ai perdu l’avant, mais je n’étais pourtant que deux km/h plus rapide que lors du tour précédent. Quoi qu’il en soit, nous devons garder cette motivation et nous pouvons être satisfaits. Nous nous sommes battus avec les pilotes Tech 3 alors qu’ils sont assez rapides. Parfois Smith est assez proche du top. Pour les prochaines courses, nous devons continuer comme ça. Nous n’avons rien à perdre !

Lors de la première partie de saison, nous étions vraiment calmes, mais maintenant nous devons pousser. Je pense qu’aujourd’hui, j’étais déjà au-delà de la limite de ma Suzuki. Nous étions vraiment tout près de Jorge et Aleix était vraiment loin de moi. Quand je regarde la feuille des temps, Aleix était à plus de 10 secondes.

Cela signifie que nous travaillons vraiment bien et que nous faisons du bon travail avec Suzuki. Nous devons attendre et dire à Suzuki que si nous obtenons un peu plus de puissance, nous pourrons accomplir du très bon travail. Donc, je suis vraiment motivé pour travailler et garder ce style pour les prochaines courses. »

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de