Entre Lorenzo et Rossi, Rainey fait son choix mais…



Entre 1990 et 1992, Wayne Rainey a connu le bonheur de coiffer les lauriers trois fois d’affilée.

Pourtant, s’il s’est imposé, il a aussi connu des situations compliquées un titre joué sur le fil en 1992 ou sa blessure en 1993.

Avant ça, l’américain avait aussi connu des situations plus compliquées comme en 1989 où, en tête depuis le début de la saison, il avait vu Eddie Lawson le coiffer sur le fil lors de la dernière course.

L’ancien pilote Yamaha est donc bien placé pour savoir ce que doivent ressentir Rossi et Lorenzo qui, à sept courses de la fin, sont à égalité de points.

Motogp.com lui a donc demandé qui, selon lui, serait sacré Champion du Monde en fin d’année ? Une troisième couronne pour Lorenzo ? Une huitième pour Rossi ou, on ne sait jamais, une troisième d’affilée pour Marquez ?

« Aujourd’hui, si je devais parier, je dirais Lorenzo parce qu’il est très rapide, mais ce n’est pas toujours le plus rapide qui gagne et après, Valentino a une grande volonté. Jorge part aussi toujours très bien et se tire donc très vite des ennuis. Rossi doit améliorer ses départs. Ensuite, une course sur piste humide peut toujours tout bouleverser. Rossi et Lorenzo sont à égalité de points, avec encore sept courses à disputer et je crois qu’ils pensent: « je dois le battre plus que ce que lui est capable de me battre ». Il y a encore beaucoup de kilomètres de course à faire, beaucoup de temps à passer au guidon et beaucoup de choses peuvent se produire. Ensuite, il y a le facteur Marquez. Yamaha tente d’empêcher qu’il revienne dans la course pour le titre, mais Marc ne se rendra pas tant que mathématiquement, il n’est pas hors-jeu ! »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments