Silverstone, conférence de presse pré-GP : Valentino Rossi, toujours concentré.



Rattrapé aux points par Jorge Lorenzo, Valentino Rossi arrive sur un circuit qui a souvent réussi à son coéquipier. Il ne part donc pas favori de cette manche britannique, à priori coincé entre un Jorge Lorenzo dans une spirale positive et un Marc Marquez dans le même trend.
A priori…

Egalité de points, il peut y avoir de la bagarre. C’est une situation formidable…

Valentino Rossi: « Oui, c’est un combat très équilibré car après 11 courses, nous avons les mêmes points et c’est vraiment incroyable. Je suis vraiment d’avoir autant de points et d’être en tête, même si Jorge a autant de point et est virtuellement en première place puisqu’il a gagné plus de courses que moi. Déjà, comme ça, c’est une situation splendide et je suis fier de ce résultat de la première partie de saison. »
Maintenant, ce sera de plus en plus difficile car je pense qu’il y aura une grande bataille. J’ai atteint la trêve estivale avec un petit avantage de 13 points, j’ai pu battre Jorge lors des deux dernières courses avant le break, mais après celui-ci, il est revenu en meilleure forme. Il a pu faire de très belles courses, une à Brno, mais aussi sa deuxième place à Indianapolis en sa battant avec Marc dans le dernier était un très beau résultat.
Donc c’est difficile car je dois aller plus vite, rester concentré,  bien travailler  et essayer au maximum.
Silverstone est difficile et n’est pas ma piste favorite. Je veux dire que j’aime beaucoup le circuit, mais mes relations passées avec lui ont connu beaucoup de problèmes (rires). La première année, je n’ai pas couru car j’étais blessé après le Mugello, et déjà Jorge était très fort en arrivant ici, avec un gros avantage. Après, avec la Ducati, c’était très difficile, et c’est devenu mieux avec la Yamaha, et sincèrement, l’année dernière, j’étais très heureux du podium car la course n’était pas mauvaise.
Mais, quoi qu’il en soit, ce n’était pas assez pour rester avec Jorge et Marc qui, durant les deux dernières saisons, ont connu des batailles épiques, ici à Silverstone.
Donc ce sera un weekend difficile mais on doit essayer de donner le maximum et de se battre avec eux. »

15 podiums successifs pour vous: vous allez gagner à nouveau des courses, si remportez cette bagarre (avec eux)…

Valentino Rossi: « Oui, j’ai fait 4 podiums en fin d’année dernière mais, plus particulièrement, cette année, j’ai été très régulier et j’ai pu monter sur le podium chaque course. C’est pour cette raison que j’ai le même nombre de points que Jorge alors qu’il a gagné plus de courses que moi.  Donc je suis très heureux de tous ces podiums, mais on doit faire mieux, arriver plus souvent dans les deux premiers que les trois premiers, car maintenant la bagarre se resserre. Et on ne doit pas oublier Marc qui n’est pas très près maintenant, mais qui a démontré lors des dernières courses qu’il pouvait gagner plus ou moins partout. »

Vous appréciez cette bataille…

Valentino Rossi: « J’apprécie beaucoup cette bataille, je l’aime, car mon rêve, mon objectif, était de revenir me battre pour le championnat.  L’année dernière, j’ai fini second et c’était une belle saison, mais je n’ai jamais été impliqué dans la bagarre pour devenir champion du monde puisque Marc a toujours été devant et c’est complètement différent quand vous vous battez seulement pour la seconde place. Donc  c’est super et j’espère résister et me battre jusqu’à la dernière course. »

Quand les choses allaient mal pour vous, pensiez-vous pouvoir revenir à ce niveau?

Valentino Rossi: « Sincèrement, c’était mon objectif que de revenir pour essayer de me battre pour le championnat. Depuis 2009, je n’ai pas en moyen de me battre pour le championnat, mais sincèrement, je n’étais pas certain que cela puisse arriver. Bien sûr, je pensais que je pouvais améliorer mes résultats, mais je ne savais s’il était possible d’arriver à ce niveau. Donc sur ce point, je suis très heureux de mon travail. »

Est-ce un avantage d’être plus jeune pour finir la deuxième partie de saison?

Valentino Rossi: « Peut-être que oui, mais je ne pense pas qu’être plus jeune est meilleur dans la deuxième moitié de saison, dans le sens où ça signifierait que si vous êtes plus vieux, vous êtes plus fatigué… Je ne le pense pas. Je pense que simplement, Jorge est très très rapide, et pour essayer de me battre jusqu’à la fin, je dois aller aussi vite que lui et rester à son niveau, ce qui n’est pas facile. »

Qu’est-ce qui peut vous rendre plus rapide, sur cette piste?

Valentino Rossi: « C’est une piste difficile pour tout le monde, car c’est très rapide, très large, et les trajectoires sont très importantes car il y a beaucoup de virages spéciaux, non habituels, c’est un circuit à l’ancienne. C’est également très bosselé donc vous devez trouver la bonne trajectoire pour conserver la vitesse malgré les bosses. C’est une piste très fluide et très rapide, ce qui est généralement bon pour notre moto. Toutes ces choses et être aussi prêt pour toutes les conditions (météo),  parce que si vous êtes malchanceux, il fait très froid le matin, ou c’est mouillé, ou durant le week-end, c’est toujours difficile. On verra à partir de demain. »

Pensez-vous à la Moto2, pour votre team?

Valentino Rossi: « Pour moi? (rires) Pour moi, c’est un peu tard (rires). Pour le team, non. On a un bon programme pour le futur, mais je pense que l’on restera en Moto3 l’année prochaine. »

Pensez-vous qu’une météo  froide vous avantage par rapport à la Honda?

Valentino Rossi: « Dans le passé, sans doute plus. Maintenant, ça dépend beaucoup de la piste et, comme Jorge le dit, du revêtement et aussi des pneus que l’on a. Mais je pense qu’actuellement la situation ne change pas beaucoup du froid au chaud. »

Quelle est votre réaction à la mort de Joan Garriga (pilote espagnol dans les années 1984/1993 auteur de 3 victoires en 250cc) dans un accident de moto?

Valentino Rossi: « C’est une très mauvaise nouvelle. je ne l’ai jamais rencontré personnellement mais quand j’ai commencé  à vraiment suivre les courses, à la fin des années 80′, il y avait de superbes courses entre lui, Sito Pons, le plus jeune des frères Sarron et je ma rappelle de lui à cause du Pacman sur son casque. C’est très très triste. Sur une piste ou sur la route? »

Sur la route.

Valentino Rossi: « Je suis désolé. »

Pour gagner le championnat, vous devez avoir un avantage sur Jorge. Quel peut être votre avantage?

Valentino Rossi: « Cela dépend beaucoup de la vitesse sur la piste.
C’est très important, en particulier quand vous avez cet équilibre dans la bataille pour le championnat. Si je suis capable de rester à son niveau de vitesse, partir des premiers en qualification, et en particulier être rapide du premier au dernier tour comme Jorge peut le faire,  je pense que l’on peut se battre jusqu’à la fin. Après, si je peux rester avec lui sur la piste, il y a  beaucoup d’autres choses car, tout peut arriver lors des bagarre et il est important d’avoir de l’expérience, d’être fort, d’être concentré. Mais la première chose est d’essayer d’être aussi rapide que Jorge. »

Si vous gagnez ce titre, sera-t-il le plus beau?

Valentino Rossi: « J’ai déjà eu cette question la dernière fois. Je pense que, sans aucun doute, il s’agit du plus difficile. Se battre avec Marc et Jorge à ce moment de leur carrière, où ils sont à 100%, est pour sûr le plus difficile. En 2009, j’ai pu battre Jorge mais j’avais plus d’expérience que lui et, d’un certain point de vue, j’étais plus en avant que lui. Maintenant, c’est plus difficile.
A propos de l’importance du championnat, bon, je ne sais pas car pour moi les autres championnats étaient aussi très importants en particulier 2004. C’est difficile à dire. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires