Silverstone, MotoGP, qualifications : Nouveau record du circuit pour Marc Marquez !



Hier matin, Marc Marquez avait impressionné par sa mise en action qui avait laissé tout le monde loin derrière. Enfin, tout le monde sauf Jorge Lorenzo qui avait même pris un gros avantage durant l’après-midi. 

Le grand absent dans ce combat des chefs était bien évidemment Valentino Rossi, tout juste qualifié 10ème, 4 centièmes devant Danilo Petrucci sur sa vieille Ducati…
Le co-leader aux points du championnat s’était un peu perdu dans ses réglages et, surtout, avait fait toute la FP2 avec un pneu arrière usé: un pari un peu similaire à celui de Bradley Smith mais plutôt destiné à travailler sur le rythme de course  et la préservation de son pneu arrière durant celle-ci par le réglage du frein-moteur.
En FP3, ce matin, un pneu neuf lui a permis de remonter en 7ème position, mais à 7 bons dixièmes de son diable de coéquipier. Il faut dire que ce dernier a su reléguer tout le monde à une demi-seconde, Marc Marquez compris. Gardera-t-il cette mainmise en qualification?

Autre fait notable, les deux pilotes Suzuki devront passer par la QP2 pour tenter de figurer dans les 12 premiers sur la grille de départ.

Le ciel est toujours plutôt clément pour ces séances, avec des températures de 21° dans l’air et 34° sur la piste. Ce sont des conditions presque optimales pour les moteurs et les pneus!
Le vent, qui a un peu gêné les pilotes hier, est toujours là, à 16 km/h. La piste bosselée aussi…

Le record de celle-ci est de 2.00.691 par Marc Marquez en 2013.
Le meilleur temps provisoire du week-end, 2.01.429, est donc à porter au crédit de Jorge Lorenzo, et le meilleur temps de la qualification 2014 était de 2.00.829, par Marc Marquez.

FP4 : Avec une piste plus chaude que le reste du week-end, et à l’inverse de la majorité des concurrents qui roulent avec un Medium arrière, Marc Marquez essaie pour la première fois du week-end un pneu dur à l’arrière. Cela lui permet de prendre le commandement en 2.01.491, plus d’une seconde devant la concurrence emmenée par Andrea Iannone ressuscité.
Hector Barbera chute sans gravité dans les graviers à mi-séance, moment où les adversaires de Marc Marquez , Iannone, Pedrosa et Lorenzo, se rapprochent à 8 dixièmes. Valentino Rossi reste à plus d’une seconde, 6ème. Cinq minutes plus tard, l’Italien allume cependant le premier partiel en rouge et gagne une place, toujours à une seconde Au tour suivant, c’est le deuxième partiel qu’il allume en rouge, mais rentre à son stand sans inscrire de chrono.
A 7 minutes du drapeau à damiers, le ciel s’assombrit légèrement au moment où Jorge Lorenzo repart en pneus neuf, Soft avant, Medium arrière, sans toutefois pouvoir améliorer. Dans les dernières secondes, Pol Espargaro passe devant Valentino Rossi, tout comme Andrea Dovizioso.

Au final, en conditions de course, Marc Marquez conserve un énorme avantage de plus de 8 dixièmes sur ses concurrents, et en pneu dur!

QP1 : Aleix Espargaro et Maverick Vinales doivent se battre pour les deux places de repêchage en QP2, tout comme les deux pilotes Pramac, Yonny Hernandez et Danilo Petrucci.
Rapidement, les deux Suzuki s’installent en tête, devant Loris Baz.
Mais à la fin du deuxième run, Yonny Hernandez en pneus Soft s’empare du commandement, reléguant Maverick Vinales à la 13ème place sur la grille de départ.

QP2 : Marquez ou Lorenzo? A priori, il semble difficile de se prononcer, tant les deux hommes ont dominé, chacun à leur tour, les différentes séances…
Tout le monde s’élancent avec un pneu arrière Medium et un Soft avant.
Le premier jalon est posé par Marc Marquez en 2.00.564, nouveau record du circuit !
Il est suivi par un trio de Yamaha, avec Lorenzo, Espargaro et Smith, avant que Dani Pedrosa ne s’empare du deuxième chrono, 15 centièmes derrière son leader.
Valentino Rossi passe Smith pour la 5ème place à la fin du premier run alors que les Ducati, 9ème et 11ème semblent à la peine.

Durant le second run, Marc Marquez, emmenant Redding et Crutchlow derrière lui, enfonce le clou en 2.00.234. Jorge Lorenzo donne tout ce qu’il a mais échoue à 3 dixièmes du pilote Honda.
Dani Pedrosa reste en première ligne, juste devant Valentino Rossi, Pol Espargaro et Bradley Smith.

Loris Baz, 15ème, est le premier des Open.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments