Silverstone : 1 point de pénalité pour Jack Miller !



Si les commentateurs des diffuseurs accessibles depuis la France, Eurosport ou MotoGP.com, restent généralement mesurés, il n’en n’est pas de même des commentateurs de BT Sport, la chaîne de sport anglaise, qui ne font généralement pas dans le politiquement correct… 

« ridiculous » et « too much » ont donc été les qualificatifs employés pour caractériser l’action de Jack Miller sur son coéquipier lors du deuxième tour du British Grand Prix. Action qui, rappelons-le, consistait à voir vouloir reprendre une vingtaine de mètres au freinage du virage #8 pour dépasser Carl Crutchlow… 

Les communiqués de presse font état d’une grande mansuétude de la part de Cal Crutchlow… 

Cal Crutchlow: “Je suis bien évidemment terriblement déçu car nous pouvions sincèrement réaliser une superbe course aujourd’hui. Je pense que j’aurais pu avoir le rythme nécessaire pour être au contact des leaders. Je me sentais vraiment à mon aise dans la matinée sous la pluie et mes sensations étaient également très bonnes en début de Grand Prix mais les choses en ont décidé autrement. Jack est jeune, il était proche de la tête de course d’une épreuve de MotoGP et a tenté une manœuvre ambitieuse. Il a malheureusement commis une erreur et est ensuite venu me présenter ses excuses que j’ai acceptées. J’ai moi aussi fait des fautes semblables par le passé et j’en commettrai peut-être encore. Cela fait partie intégrante de la course mais je reste tout de même frustré au terme de ce week-end. 

Après la chute, je suis rentré à mon box pour changer de moto mais dès que je suis sorti de la voie des stands, je suis à nouveau parti à la faute car la machine était réglée pour le sec et il y a une différence énorme dans des conditions aussi piégeuses. Je n’ai alors pas voulu insister davantage car j’étais alors bien trop loin des leaders à ce moment-là mais l’équipe LCR Honda a de nouveau travaillé de façon remarquable en Grande-Bretagne. Je tenais pour conclure à remercier tous les fans pour leur soutien et leur aide qui décuplent votre motivation.” 

Jack Miller: “Je suis globalement satisfait de l’ensemble du week-end même si je reste bien évidemment déçu de la façon dont s’est conclue la course. Je tenais très sincèrement à m’excuser auprès de Cal pour l’avoir emmené à la faute mais nous étions vraiment tous les deux à l’attaque. Ce n’est pas lui que je voulais dépasser mais j’ai tenté de doubler Espargaró sur un freinage en entrée de virage et j’ai malheureusement été contraint d’élargir avant de percuter mon coéquipier. C’est un fait de course mais la globalité du meeting fut malgré tout satisfaisante car nous avons trouvé des possibilités de réglages qui me procurent un ressenti plus fin qui devrait me laisser la possibilité de franchir un palier supplémentaire à Saint-Marin. 

Le tracé de Misano est une piste que j’affectionne tout particulièrement et qui devrait me convenir au guidon d’une MotoGP. Le circuit a été resurfacé cette année et je suis curieux de juger du niveau d’adhérence dont nous allons disposer car le grip était relativement faible l’an passé. Cela devrait rendre le week-end intéressant.”

La Direction de course, elle, a donné un point de pénalité au pilote australien. 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de