Valentino Rossi : « Jorge et moi ? Un vieux couple ! »



Si au moment de quitter Yamaha pour aller chez Ducati, Valentino Rossi et Jorge Lorenzo entretenait une relation explosive, c’est surtout et avant tout parce que l’Italien n’avait jamais digéré que Yamaha lui mette dans les pattes un pilote aussi costaud que l’Espagnol.

Pour situer la force du bonhomme, on se rappellera la réponse de Rossi en conférence de presse à Silverstone, juste après sa victoire lorsqu’on lui a demandé l’avantage psychologique que lui procurait le fait d’avoir de nouveau repris le large, « aucun ! », et il reprend, « vous savez Lorenzo c’est… », il tape la table du poing, « du solide » !

Mais les hommes ont grandi et c’est ce qu’il a expliqué à Colin Edwards lors d’une interview organisée par BT Sports.  

« Jorge avait un grand potentiel, donc je ne voulais pas d’un coéquipier qui pouvait me battre après un an. J’espérais de Yamaha un peu plus de… pas de respect, mais, vous savez …

Pour cette raison, j’ai commis la grosse erreur d’aller chez Ducati. C’était une grosse erreur parce que maintenant je comprends Yamaha …c’est normal, c’est comme ça. C’est une grande équipe d’usine, avec deux pilotes d’usine et ils ont besoin d’avoir deux pilotes du top.

Pour cette raison, quand je suis revenu en 2013 », en mimant un chien la queue entre les jambes, « j’ai essayé d’avoir du respect pour tout le monde et aussi pour Jorge qui était le numéro un.

Mais Jorge avait aussi grandi et maintenant je pense qu’il est mieux, il est plus amical, il est plus ouvert. La relation est OK.

Vous savez ce que je comprends en devenant plus vieux? J’essaye de séparer le pilote, vêtu de cuir et d’un casque, de la personne. Il est différent, vous savez. Sur la piste, il est parfois sauvage, mais hors de la piste, c’est mieux de faire la part des choses et d’être détendu.

Je pense que j’ai amélioré beaucoup de choses, mais Jorge aussi les a améliorées. Nous avons une longue relation, un peu comme un vieux couple! Depuis 2008 ».

Reste désormais à voir si ce bel état d’esprit sera de mise jusqu’à la fin de la saison car lorsque deux loups se battent pour la même proie, c’est rare que ne soient pas échangé quelques coups de crocs.

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de