Problème de buée dans le casque : Lin Jarvis et HJC répondent, Lorenzo agit !



La présence de buée dans le casque de Jorge Lorenzo au British Grand Prix, outre les points perdus, a eu pour conséquence de déchaîner les passions sur les réseaux sociaux.

Elles ne sont  sans doute d’ailleurs pas près de s’arrêter, d’autant que Jorge Lorenzo a eu une attitude assez peu naturelle après la course: bien prendre soin de garder sa visière fermée jusqu’à sa chaise, histoire que tout le monde voit bien d’où venait le problème…

Ainsi, tout le monde s’est focalisé sur cette histoire de casque, et non pas sur le fait que le pilote majorquin se soit fait remonter et dépasser, en 8 tours, par Danilo Petrucci et Andrea Dovizioso, partis respectivement 18ème et 12ème. 

Interrogé sur le sujet par Mela Chercoles pour As, Lin Jarvis adopte une attitude plus qu’indulgente envers son pilote: « la sélection de chaque équipement technique du pilote est très importante, et c’est la raison pour laquelle nous ne la faisons pas et la laissons aux pilotes. C’est la décision personnelle de chaque pilote. Le problème n’a pas uniquement concerné le casque de Lorenzo. Beaucoup ont connu des problèmes similaires. »

Mais pas Valentino…

Lin Jarvis: « Peut-être un peu, mais il a gagné la course. Je pense que d’être en tête est un peu différent. Cependant, l’eau et le casque font pas un bon couple. Tout problème dans l’équipement technique qui fait  perdre des points, que ce soit, casque, combinaison ou gants, est une grande nuisance et préoccupation pour le pilote. »

Y a-t-il une possibilité d’exiger de ses pilotes qu’ils utilisent une marque particulière pour leur équipement?

Lin Jarvis: « C’est habituel dans les équipes de deuxième niveau et je ne pense pas que ce soit une pratique en MotoGP. Le fait est que les pilotes obtiennent des parrainage de leurs équipementiers et cela fait partie du jeu. Je pense clairement que chaque pilote doit choisir son équipement. Le problème, cette fois, est ce que l’on pourrait appeler un problème usuel. Ce qui est inacceptable, c’est ce qui est arrivé à la première course (la doublure qui s’est affaissée et à réduit la visibilité de moitié). A la fin du championnat, nous connaissons l’importance de chaque point. »

Contacté sur l’affaire, HJC (France?) a déclaré que le problème aurait pu être évité si le pilote majorquin n’utilisait pas son R-PHA10 avec les aérations frontales et de menton bouchées. Les pilotes de Grand Prix utilisent généralement le Pinlock, bien que ces derniers déforment légèrement le champs de vision, et optent en cas de pluie pour le cache-nez (recommandation de HJC).
Ce fut le cas pour Valentino Rossi, Marc Marquez, Danilo Petrucci, Andrea Iannone, Bradley Smith, etc.

Pas de Jorge Lorenzo, qui n’avait pas de cache-nez…

Pourtant la buée était déjà bien visible au moment de l’annulation du premier départ…

La responsabilité de ce problème semble donc incomber totalement au pilote Yamaha, qui a pourtant déclaré: « Donc, aujourd’hui, la visière embuée m’a fait perdre trois points et c’est la deuxième fois cette année que je perds des points à cause du casque. Je ne peux pas vous dire ce qui va arriver dans l’avenir mais, à coup sûr, nous avons des problèmes avec ceci. Il est vrai que je n’avais pas le masque anti-buée mais que nous avions utilisé un spray qui aurait pu résoudre le problème. »

Il a ensuite toutefois ajouté: « j’ai un contrat avec HJC et je souhaite le mener à son terme. » Terme qui arrivera à échéance fin 2016.

Un contrat avec le fabricant mondial de casques coréen ne se romprait d’ailleurs pas sans casse financière importante, mais cela n’empêche pas la presse italienne de déjà annoncer une future rencontre entre Jorge Lorenzo et Alberto Vergani, propriétaire de Nolan….
Dès Misano.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de