Cecchinello : « Miller comprend que s’il est en forme, les autres le sont doublement »



En 2014, Jack Miller échouait à deux points de la couronne mondiale en Moto3 sur une des  meilleures motos du plateau.

En 2015, l’australien a fait le grand saut entre pour débarquer en Moto2 et comme de fait, sa saison n’est en rien facile.

Auteur de quelques bourdes, dont la dernière en date à Silverstone où, suite à un freinage complètement manqué, il jetait son équipier en dehors de la piste, il n’en reste pourtant pas moins que le pilote LCR a aussi réussi certaines choses.

On en veut d’ailleurs pour preuve son classement au Championnat du Monde où il occupe actuellement la 19ème place à égalité de points avec Hayden et devant Laverty et Abraham, les trois autres pilotes équipés de la même machine que lui.

Cependant, comme l’a rappelé son team manager, qui ne devrait plus l’être en 2016 faute de budget, son apprentissage est encore long, sur la machine comme dans sa tête.

« Jack est sans aucun doute un pilote incroyablement talentueux. Il aime les motos. Il est capable d’être très rapide et il sera certainement l’un des meilleurs pilotes à l’avenir. Bien sûr, le saut du Moto3 au MotoGP était énorme. Il est non seulement énorme en termes de puissance de la moto et du style, mais il l’est aussi en termes d’approche de son état d’esprit. Cette année, tous les gars sont vraiment obsédés de la moto. Ils travaillent comme des acharnés tous les jours pour être compétitifs. Jack, de mon point de vue, fait un travail fantastique parce qu’il a la même moto que des pilotes expérimentés comme Nicky Hayden ou Eugene Laverty .

Nous ne sommes donc pas si loin. Surtout si vous regardez la moto de cette année. Nicky, Laverty, Abraham, il est déjà plus rapide que ces trois-là. Ça n’a pas d’importance s’il est 19ème ou 17ème sur la grille. Nous devons voir où les autres pilotes avec la même moto se situent. Je ne pense pas que Nicky soit devenu si mauvais, il n’a pas perdu sa capacité. Je crois juste que la Honda ‘Open’ n’est pas vraiment une machine compétitive cette année, ce qui est vraiment difficile. Les usines ont mis beaucoup d’efforts et donné beaucoup de bonnes motos aux pilotes. Je crois qu’il nous manque de la puissance et de la compétitivité avec cette moto.

Je suis vraiment heureux des performances de Jack. Ce que nous devons améliorer, en collaboration avec Jack, c’est sa méthode d’entraînement. La quantité d’entraînement qu’il fait. Il s’entraîne, il travaille. Mais les autres gars travaillent comme des acharnés. Jack le comprend déjà. Il a fallu quelques mois. Avant il y avait la période de lune de miel. Il y avait l’excuse qu’il était débutant et qu’il avait besoin de temps pour comprendre la moto. Maintenant, il comprend vraiment que s’il est en forme ces gars-là le sont doublement. Ce sont des athlètes olympiques. Il faut juste continuer ce qu’il fait en ce moment parce qu’il a commencé depuis quelques mois à travailler dur et continuer à être là ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : crashnet

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de