Lin Jarvis confirme les propos de Hervé Poncharal



Lors de notre dernier Studio Inside en date, Hervé Poncharal, le patron de Tech3 mais aussi président de l’IRTA, nous confirmait que la règlementation CRT avait amené les constructeurs à repenser leur stratégie (Voir la vidéo ici).

C’est ainsi qu’il nous assurait que, sous l’effet de cette nouveauté et face à la pression de Carmelo Ezpeleta, des propositions de contrat, 50% inférieure à celles faites pour cette saison, étaient arrivées sur son bureau.

Et ces propos viennent d’être confirmés par Lin Jarvis, le Team Manager de Yamaha, lors d’une interview accordée à MCN.  

Lin Jarvis : « Je pense qu’une moto à un million d’euros pour une saison est un objectif réaliste. Mais à ce niveau, ça coutera de l’argent aux constructeurs pour financer les teams satellites si on veut qu’ils roulent avec des motos qui auront les mêmes spécifications que celles avec lesquelles ils roulent pour le moment.

Si vous cherchez à être rentable ou à faire de l’argent, vous pouvez descendre considérablement les spécifications des machines, mais je pense que Yamaha pourrait offrir des motos avec des spécifications similaires à celles que nous donnons maintenant, grâce à des subventions importantes, mais nous sommes prêts à le faire.

De tous les fabricants, nous sommes les plus proches de cette limite. Je dirais donc que nous ne devrons apporter que quelques changements dans notre contrat pour respecter la limite fixée. Ça dépend de ce qui sera inclus dans le forfait pour un million d’euros.

Par exemple, est-ce que ça comprendra les pièces de remplacement? Nous devons le déterminer. Une fois que nous aurons fixé ce qui y sera inclus, alors il faudra parler de comment on pourra contrôler le système.

Mais ce n’est pas compliqué parce qu’au final, il n’y a que trois ou quatre équipes et Hervé Poncharal et Carmelo Ezpeleta parlent beaucoup, donc je sais que ce sera facile de fixer le prix. La même chose s’applique à Honda et à Ducati donc, ce ne sera pas difficile à contrôler ».

Je dois lire le contrat qui nous lie à Tech3 pour être précis, mais je ne pense pas qu’il devra être revu en profondeur. L’engagement d’Hervé consiste à engager une équipe de deux pilotes pour deux ans et le prix de la location des motos est fixé annuellement, donc je pense qu’à part le prix, nous ne devrons rien changer. »

Stay tuned !

Photo : Mirco Lazzari

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de