Jerez, réactions : Kallio et Redding sont maintenant prêts pour le Qatar



Scott Redding a mené des essais hivernaux tonitruants, jusqu’à ceux qui se sont déroulés cette semaine, à Jerez.

Malheureusement, pour ces derniers tests de la présaison, le pilote britannique est arrivé malade, ensuite, il a connu quelques problèmes avec son moteur et sa petite chute, en fin de seconde journée, n’a pas arrangé les choses. On l’a donc retrouvé quelque peu en retrait par rapport aux attentes.

De son côté, Mika Kallio, a, comme le précisait Michael Bartholémy, le team manager de VDS, mené des essais méthodiques et, en progressant pas à pas, il s’est imposé dans le top5. On sent que le Finlandais est revenu pleinement à son meilleur niveau et qu’il pourrait être redoutable, déjà dès la première manche, au Qatar.

Mika Kallio : « On a fait trois bonnes journées de tests à Jerez. Le plan était de parvenir à se rapprocher des avant-postes, et nous y sommes parvenus en décrochant le quatrième temps à moins d’une demi-seconde du meilleur chrono. J’en suis satisfait. Durant ma simulation de course, j’ai bouclé 23 tours sur un très bon rythme, sans faiblir, ce qui me fait dire que nous partons au Qatar en bonne position. Même si les conditions y seront différentes, le travail que nous avons réalisé durant ces tests nous a permis de comprendre ce qu’exige la moto en termes de réglages. La clef de la première course sera de savoir rester calme. Nous savons que nous avons le rythme pour nous battre devant, il nous reste à continuer avec la même approche qui nous a permis de si bien travailler cet hiver. »

Scott Redding : « Pour être honnête, ces trois journées ont été difficiles. Je ne me sentais pas très bien en arrivant aux essais, et même si ma condition s’est par la suite améliorée, je n’ai jamais été au top. C’était mieux le deuxième jour, mais j’ai alors connu des problèmes avec ma boîte de vitesses qui se mettait au point mort au rétrogradage, et ça n’est qu’en fin de journée que j’ai commencé à être à l’aise sur la moto. Malheureusement, cela a coïncidé avec l’arrivée du vent qui, comme pour Marc Marquez, m’a valu une petite chute. Nous avons connu aujourd’hui le même problème de moteur, mais heureusement il sera changé avant la première course. Quoi qu’il en soit, les tests hivernaux ont été très positifs et il me tarde désormais d’être à la première course. »

Stay tuned !   

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de