Jerez, réactions : Valentino Rossi et Nicky Hayden ont des idées pour demain



Nicky Hayden, en clôturant sa première journée à une seconde et quatre dixièmes du chrono de Casey Stoner, est le premier pilote Ducati.

Son voisin de box, Valentino Rossi, a, quant à lui, terminé la journée à une seconde et 774 millièmes.

Comme on le sait, les pilotes de Borgo Panigale ont pu se concentrer sur la prise en main de la GP12 mais, sans vouloir blesser la sensibilité des fans de l’un ou de l’autre, le résultat des pilotes de Borgo Panigale est loin de celui espéré, et les choses prennent tout doucement une tournure quelque peu inquiétante, surtout quand on constate que l’ART de Randy de Puniet est à moins d’un dixième de la GP12 de Rossi!    

Valentino Rossi : « Nous avons résolu certaines choses aujourd’hui, mais pas l’entrée en virage, en particulier dans la partie la plus rapide du circuit. Je ne suis pas en mesure d’être incisif là-bas, et c’est de là que la majeure partie de notre écart provient. Je ne peux pas charger l’avant suffisamment pour entrer rapidement, et donc je n’ai pas assez de vitesse de passage, et c’est pourquoi nous sommes loin de l’avant. Nous avons trouvé un set-up plus prometteur vers la fin et j’ai été en mesure d’égaler mon meilleur temps avec un pneu très dégradé, mais il était déjà 17h30 et la température avait chuté, alors nous avons décidé que nous recommencerions à travailler dessus demain, parce que nous pensons que nous avons une marge de progression. Nicky a mieux marché que nous aujourd’hui, et nous devons, nous aussi, réduire l’écart qui nous sépare des pilotes devant nous ».

Nicky Hayden : “Après avoir manqué le test de Valence et avoir limité les dégâts en Malaisie, où je n’avais pas beaucoup de force, en particulier lors du premier passage à Sepang, c’était agréable d’être en mesure de remonter sur la moto et de me sentir proche des 100%, physiquement parlant. Je me sentais bien ici et j’ai pu rouler toute la journée et terminer sixième, ce qui n’est pas si mal, même si l’écart est évidemment encore trop grand. Nous avons donc connu un bon début, mais nous n’avons pas amélioré suffisamment nos chronos, tandis que les gars devant nous ont continué à faire des progrès. C’est un peu frustrant, même si nous avons réuni une grande quantité de données en étant capable de rouler toute la journée sans essayer un million de choses différentes, et nous avons quelques bonnes idées pour demain. Bien sûr, notre objectif est de nous rapprocher des leaders ».

Nous verrons donc demain ce que donneront ces solutions…stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Photos Lionel Nolette

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de