GP Catalunya : Lorenzo et Spies – se maintenir et revenir



Yamaha a dominé les débats au Catalunya depuis 2009 avec notamment un doublé de toute beauté en 2009 avec le somptueux duel qui avait opposé Jorge Lorenzo à Valentino Rossi.

Mais si, lors des deux saisons précédentes, les machines du constructeur japonais étaient arrivées en Catalogne en dominant le championnat du monde, la situation n’est pas la même cette année.

Bien qu’en tête du classement général, Lorenzo n’a pas été en mesure de se battre avec les meilleurs, Stoner, Pedrosa et Simoncelli, lors du Grand Prix de France et après qu’ils se soient partiellement éliminés entre eux, il n’a pas non plus semblé en mesure de se mêler à la lutte pour le podium. Jour sans ou crise plus profonde, nous en saurons certainement plus à l’issue de ce week-end.

Jorge Lorenzo : « Nous allons maintenant à Montmeló sans même devoir prendre l’avion. C’est génial! Je suis tellement heureux d’être ici, le circuit le plus proche de mon domicile. Je me souviens de la victoire de l’an dernier et celles de mes années en 250cc. C’est un circuit rapide avec des vitesses très élevées et des virages très lents. Il s’agit de la deuxième course en Espagne et je voudrais être en aussi bonne forme qu’à Jerez. Je sais que ça va être difficile, nous devons améliorer beaucoup de choses parce que nos concurrents sont très forts et mon doigt est toujours en convalescence après le crash du warm-up au Mans. Notre objectif dans ce GP sera le podium. Nous devrons être concentré dès vendredi, et je suis persuadé que l’équipe est prête à se battre, comme d’habitude. »

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de