Marquez : « aucune chance pour le titre, je suis trop loin »



Il n’avait jamais gagné à Misano et hier, sur un coup de poker finement joué où l’Espagnol a su pleinement profiter de la rivalité qui a paralysé les pilotes Yamaha, il l’a enfin ajouté à son tableau de chasse.

Sur le sec, il aurait certainement été battu par Lorenzo, sous la pluie il aurait probablement été battu par Rossi mais dans ces conditions, en étant le premier à rentrer pour la seconde fois, le pilote Honda s’est ouvert une voie royale vers la victoire.

Le voilà désormais avec 63 points de retard sur Valentino Rossi à 5 courses de la fin du Championnat. L’occasion était donc belle de faire renaître l’espoir de titre même si, devant les caméras, Marquez s’y est refusé.     

« Honnêtement, personne ne s’attendait à ce qu’il pleuve mais quand nous avons vu les premiers nuages j’ai compris que ça pouvait arriver. J’avais fait une réunion avec l’équipe et je dois la remercier pour l’aide qu’ils m’ont donné. Quand il a été question de remonter les slicks, la décision n’a pas été facile à prendre. Ça n’a pas été facile de comprendre ce qu’il restait d’humidité sur la piste.

Lorenzo était plus rapide que moi sur le sec et Rossi sur le mouillé, je n’avais qu’une petite chance de gagner. La clé a été le deuxième changement de moto. Ce fut une course étrange et compliquée, je regarderai la vidéo car il y a certainement des choses à apprendre pour le futur.

Je n’ai aucune chance pour le titre, je suis trop loin. Mon seul but est de gagner autant de courses que possible, ça me suffit ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de