Les carnets de Christophe Bourguignon : Les pneus pluie de Bridgestone ne sont pas assez résistants



La Météo n’est décidément pas avec nous.

Notre objectif principal pour ce test était d’effectuer un maximum de kilomètres. Malheureusement, une pluie fine en a décidé autrement.

Dès le matin, le ciel était couvert. De légères averse ont rendu la piste humide, alors, en début d’après-midi, nous avons décidé de sortir pour valider notre set-up « wet » et surtout nos réglages d’anti patinage et de couple.

On a réalisé plus ou moins 25 tours et Stefan était satisfait du comportement du châssis sur piste mouillée, malheureusement les pneus pluie, amenés par Bridgestone, ne sont pas assez résistants dans ces conditions.

Apres seulement 20 tours, le pneu arrière est détruit.

On a décidé d’arrêter la journée là pour ne prendre aucun risque. Il faut garder à l’esprit que dans deux semaines, nous serons déjà au Qatar ….

Dani a été surprenant dans ces conditions et Jorge le suivait de très près, mais de notre côté, nous sommes également très satisfait car Stefan a réalisé une bonne série de tour et il se retrouvait avec les spécialistes de la pluie, ce qui est de très bonne augure.

Cette seconde journée aura été frustrante pour tout le paddock, que ce soit pour les CRT, les satellites ou les équipes officielles, tout le monde voulait continuer son travail de mise au point. Le premier Grand Prix approche à grands pas et beaucoup de kilomètres vont manquer à notre compteur.

Demain la météo s’annonce meilleure, on va devoir mettre les bouchées doubles, si nous voulons boucler notre programme de tests.

A+

Christophe

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de