Loris Baz : "J'avais les larmes aux yeux dans le casque".



Pour les spectateurs, la course des MotoGP, cette année a Misano, a été pleine de suspens et de rebondissements. Au terme d’une partie où tous les pilotes avaient une carte à jouer, nous avons souhaité connaître comment avait été vécue la course de Loris Baz, avant de se conclure par une splendide 4ème position au classement général…

Loris Baz: « Une super course! J’avais les larmes aux yeux dans le casque à deux tours de la fin… »

Pas de buée?

« Non, pas de buée (rires)… J’ai réussi à faire les bons choix au bon moment. L’équipe a su être au top dans les boxes car je ne leur ai pas fait signe que je rentrais. J’ai vraiment décidé dans le tour où je suis rentré et, en gros, ils avaient six secondes pour enlever les couvertures, enlever les béquilles, démarrer la moto, brancher le câble, donc c’est assez compliqué.
Après, tout s’est bien déroulé mais c’était compliqué, avec l’asphalte noir, de savoir où était la trace sèche et où était la mouillée. Je suis vraiment content et ça s’est super bien passé, super bien terminé; c’est un beau cadeau à tout le team et, 366 jours après avoir été viré de chez Aspar, c’est marrant (rires)! »

A un moment, as-tu cru au podium?

« Non, pas du tout, parce que je ne regardais pas trop le panneau car ça changeait trop à tous les tours. J’ai regardé quand Smith m’a doublé pour savoir où j’étais. En fait, j’étais P3 mais j’ai vu que Redding était à 4 secondes donc je me doutais qu’il allait remonter. Je n’ai même pas chercher à remonter le rythme; je voulais assurer la 4ème place qui était largement suffisante avec les moyens et les motos qu’on a. »

Pour le team, ce résultat peut-il changer quelque chose?

« En tout cas, ça ne peut pas faire de mal. Depuis qu’on est revenu, je fais le maxi maxi maxi sur la moto, j’essaie de faire les meilleurs résultats possibles et j’espère que tout va s’arranger au mieux. » 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de