[CP] Redding, des graviers au podium



Misano, Italie – 13 septembre 2015 : Scott Redding, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, a fêté à Misano son premier podium en MotoGP au terme d’une course riche en incidents et disputée devant une foule record.

Une chute en début de course et deux passages par les stands dus à la pluie n’ont pas empêcher le pilote de 22 de maîtriser des conditions difficiles pour décrocher une superbe troisième place.

Alors que tout le monde avait pris le départ en slicks, Redding est tombé au sixième tour dans le virage 4 lorsque la pluie s’est mise à tomber. Alors en treizième position, il était en train de revenir à la force du poignet pour se mêler à la bagarre pour la quatrième position.

Parvenant à regagner les stands, Redding a pu ressortir avec sa deuxième Honda RC213V chaussée en pneus pluie.

L’orage passé, la piste s’est mise à sécher rapidement, obligeant les pilotes à un nouveau changement de pneus. Repassé par la voie des stands dans le bon tempo, Redding a pu reprendre la piste en quatrième position alors qu’il restait encore sept tours à couvrir.

Lancé alors dans une formidable remontée pour aller chercher son premier podium en MotoGP, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS est parvenu à déborder Loris Baz au 25e tour pour s’emparer de la troisième place. Avec un rythme nettement supérieur à celui du Français, Redding ne lui a laissé aucune chance, terminant même la course avec un avantage de huit secondes. De quoi ravir Marc van der Straten, venu assister à la course.

Avec Bradley Smith figurant également sur le podium, c’est la première fois depuis le GP du Venezuela 1979 où Barry Sheene et Tom Herron étaient montés sur le podium, que deux Britanniques décrochent un tel résultat.

Scott Redding : 3e
« Par où commencer après une telle course ? Quand il a commencé à pleuvoir, je n’avais rien à perdre et j’ai attaqué fort avec mes slicks. Mais j’ai fini par en faire un peu trop et je suis rentré dans les graviers, où je suis tombé. Je pensais que la course était terminée, mais j’ai pu regagner les stands assez vite, et quand je suis ressorti j’ai vu que plusieurs pilotes ne m’avaient pas encore doublé.  Avec les pneus pluie, j’avais un mauvais feeling. J’avais du mal à les mettre en température, et quand j’y suis parvenu la piste avait commencé à sécher. J’ai alors décidé de changer à nouveau de moto pour repartir en slicks. Je ne pensais avoir aucune chance quand j’ai vu P4 sur mon panneau. Je pensais que c’était une erreur, mais j’ai vu ensuite que j’avais sept secondes de retard sur Baz. J’ai mis la tête dans le guidon pour aller le chercher avant que la pluie ne revienne. C’est comme ça que je me suis retrouvé en troisième position. J’étais loin d’imaginer un tel résultat en me réveillant ce matin. C’est génial pour moi et surtout pour l’équipe qui ne m’a jamais lâché de toute la saison. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Décrocher un podium en MotoGP, c’est un rêve pour une équipe privée. Aujourd’hui nous l’avons réalisé. C’est un sentiment vraiment spécial, surtout pour notre première saison. J’ai toujours cru en Scott et nous avons travaillé dur pour que ce jour arrive. Ça n’a pas été facile et nous avons eu droit à de nombreuses critiques, mais aujourd’hui nous avons démontré qu’il pouvait le faire, et sans chute il aurait même pu gagner. Cela aurait été incroyable. Nous pouvons penser que c’est dommage car nous savons qu’il va nous quitter en fin de saison, mais personne ne pourra nous enlever ce podium. Scott est habitué à battre des records, et il l’a encore fait aujourd’hui. Grâce à Bradley et lui, la Grande-Bretagne voit deux des siens sur le podium, ce qui n’était plus arrivé depuis 1979. Cette journée restera dans les mémoires encore un moment. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store