Dossier Grand Prix : à l'autre bout de la pyramide… (2ème partie)



Valentino Rossi, Marc Marquez et Jorge Lorenzo sont des noms qui font rêver tous les passionnés français de compétition de motos de vitesse. La France est également plutôt bien représentée dans ce domaine, avec Loris Baz et Mike di Meglio en MotoGP, Johann Zarco et Louis Rossi en Moto2, Fabio Quartararo, Alexis Masbou et Jules Danilo en Moto3.

Mais ces pilotes ne représentent qu’une partie de la vitesse française, même s’il s’agit de son élite,  le sommet de la pyramide, l’aboutissement d’années de sacrifices et d’efforts, aussi bien physiques et mentaux que financiers. C’est pourquoi, à l’occasion des trois journées de détection organisées par la Fédération Française de Motocyclisme sur le circuit Carole du 5 au 7 août 2015, nous nous sommes rendus sur place pour comprendre comment était gérée l’autre côté de la pyramide, sa base.
Précisions que ces journées étaient gratuites pour les licenciés FFM. 


Nous quittons les jeunes enfants sur le plateau des débutants en vitesse (voire, parfois, en moto), pour rencontrer les pilotes plus aguerris… en salle de cours, pendant que d’autres groupes tournent sur le circuit! 

En effet, après avoir rappelé les règles et principes de base concernant la sécurité, les trajectoires  et les freinages, on analyse les datas d’un jeune pilote rapide (en l’occurrence Enzo Boulom) pour montrer à tout un chacun les gestes à faire et ne pas faire. Le silence dans la salle est religieux, d’autant que les explications sont fournies par Alain Bronec, Responsable sportif FFM Vitesse, dont le team participe par ailleurs au Championnat du monde Moto3.

Dans la pièce d’à côté, un médecin du sport et un kinésithérapeute sont à la disposition des pilotes pour répondre à leurs questions ou réparer les membres endoloris.

Puis nous nous rendons en bord de piste. Répartis en différents groupes, on y trouve des représentants d’un peu tous les différents championnats, régionaux, nationaux ou internationaux, comme le 25 Power, la Coupe Yamaha 125 YZF, le championnat RFME Moto4 et Moto3, le championnat de France Superbike ou la Red Bull MotoGp Rookies Cup.

Les pilotes tournent avec leur moto ou ont la possibilité d’utiliser des motos mises à disposition par la FFM, de la Yamaha 125 Coupe à la Mahindra Moto3 de Grand Prix.

Evidemment, les groupes sont constitués par rapport aux vitesses atteintes sur la piste. Pour des questions de sécurité, il serait imprudent d’y faire rouler ensemble des enfants qui ne peuvent pas garder leur moto à l’équilibre à l’arrêt avec des jeunes hommes allant se mesurer au record du circuit dans leur catégorie.

Ces séances sur le circuit Carole avaient pour but de s’entrainer gratuitement et de le faire sous les yeux avertis  du Responsable sportif FFM Vitesse, Alain Bronec, du Directeur Technique National, Philippe Thiebaut, du Directeur Technique National Adjoint  Alexis Landais et de l’entraîneur national adjoint, Christian Sarron…

En effet, ces trois journées d’initiation et d’entraînements sont également dédiées à la détection. Détection qui permettra peut-être à terme de faire partie du Groupe Elite de la FFM, à l’image de Matthieu Gregorio, Enzo de la Vega, Enzo Boulom ou Florian Marino, pour n’en citer que quelques-uns, et bénéficier ainsi de conditions d’entraînements privilégiées .

Malgré les enjeux, l’ambiance demeure conviviale, les pilotes s’échangeant à la fois motos, conseils et expériences. A propos d’expérience, Mathieu Lagrive qui n’en manque pourtant pas, est venu assister incognito aux premiers tours de roue  sur circuit de son jeune fils.

Jacques Bolle, Président de la Fédération Française de Motocyclisme, était présent avec les responsables de la vitesse de la Fédération. En fin de journée, nous en avons profité pour le rencontrer et lui poser quelques questions, sur ces trois jours, mais également sur le Championnat de France et les Grands Prix.

A titre d’information, pour les parents intéressés, voici les dates programmées cette fin d’année avec l’Ecole itinérante de Moto FFM : 

– Muret (31): 19 septembre (avec Mike Di Meglio)
– Le Creusot (71): 10-11 octobre
– Alès (30) : 17-18 octobre 

A suivre…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires