Aragon, conférence de presse pré-GP : Valentino Rossi !



En arrivant à Aragon, un circuit qui l’a vu chuter l’année dernière en course, Valentino sait que ses 23 points d’avance sont un avantage important mais pas suffisants pour le mettre à l’abri d’un très rapide Jorge Lorenzo, vainqueur ici en 2014, d’autant que Marc Marquez pourrait involontairement faire le jeu du Majorquin en terminant devant l’Italien…

Voici la traduction intégrale de ses propos:

23 points d’avance, pas tellement de courses à faire, vous êtes quand même dans une position de force…

Valentino Rossi: « Oui, même si Misano n’a évidemment pas été la course que j’attendais. Je n’ai pas été content de mon résultat car je pensais faire mieux. Mais pas rapport au championnat, ça a été très important car j’ai pu prendre quelques points à Jorge, et augmenter un peu mon avantage. C’est très important. Il y a encore 5 courses à faire, ce qui est beaucoup. On doit être rapide et donner le meilleur à chaque week-end. Comme vous le dîtes, cette piste a été un peu difficile pour moi dans le passé, mais l’année s’est un peu mieux passée et j’y ai fait un podium en 2013 mais seulement parce que Dani a chuté alors que j’étais un peu trop loin de Jorge et Marc. Je pense que j’aurais pu faire une bonne course l’année dernière car j’étais rapide le dimanche. Peut-être un peu trop puisque j’ai fait une erreur au freinage avec Dani et chuté. Donc je ne connais pas mon potentiel pour la suite de la course. 
Mais j’aime cette piste. C’est une piste difficile mais très bonne. Quand vous pilotez, c’est très excitant de trouver la bonne vitesse pour se battre durant le week-end. »

Avec 23 points, allez-vous aborder cette course de la même façon que les autres?

Valentino Rossi: « 23 points peuvent être un bon avantage mais ce n’est pas assez. En particulier parce que Jorge est très fort sur chaque circuit, donc il peut gagner à chaque week-end. D’autre part, Marc est au même niveau, ce qui implique que si je termine derrière ces deux-là, je perdrais mon avantage lors des prochaines courses. L’objectif est donc de trouver la vitesse et de bien travailler durant le week-end pour être rapide dès le samedi et essayer de se battre avec eux pour le podium. »  

Serez-vous le pilote d’essais officiel pour le team Superbike?

Valentino Rossi: « (rires) Oui, j’ai vu ça dans les journaux et je suis heureux de devenir le pilote d’essais officiel pour le Superbike. Pour moi, c’est bien (rires). Non, sincèrement, je ne suis au courant de rien. Ce n’est pas vrai. Mais d’un autre côté, j’aime beaucoup la R1 et je suis certain que Yamaha a déjà fait un très bon travail avec la Superbike, que Bradley a déjà pilotée à Suzuka. Donc s’ils ont besoin ou s’ils veulent mes impressions sur cette mot, je serai très heureux de l’essayer. Mais je ne suis pas le pilote d’essais officiel (rires). »

Quel l’aspect le plus technique de ce circuit?

Valentino Rossi: « Habituellement, cette piste est très difficile à cause de ses très longs virages. Donc vous devez aller vite mais, en même temps, économiser les pneus. L’autre chose, ce sont les nombreux freinages difficiles, des freinages sur l’angle et pas en ligne droite, ce qui est le domaine où, d’habitude, les Honda et en particulier Marc, sont très forts. Je pense que ce point de vue, cette piste est bonne pour son style et pour la Honda. Mais nous avons beaucoup amélioré la moto durant cette saison, par rapport à l’année dernière, et je pense que l’on peut être plus proche et essayer d’être compétitif. »

Par rapport à vos batailles pour le titre avec Max, Gibernau, Stoner, comment est celle avec Jorge?

Valentino Rossi: « Avec Jorge, c’est très difficile car il est toujours très rapide. Lors de toutes les séances et sur tous les circuits. Donc si je dois comparer avec le passé, c’est plus proche de la bagarre que j’ai eu avec lui en 2009 ou avec Stoner en 2008, où je devais essayer d’aller aussi vite que possible. La différence avec 2008, c’est que Stoner avait une moto différente, cette fois, nous avons la même moto avec Jorge, donc c’est un peu différent.

Avec Biaggi et Gibernau, c’était un peu différent car à cette époque, j’étais un peu plus rapide qu’eux, ce qui est un peu le contraire de maintenant. C’est pourquoi je pense que celle-là est pour sûr la plus difficile. »

Est-ce plus important de gagner ici, la dernière course européenne avant la tournée outremer , ou est-ce une course comme les autres? 

Valentino Rossi: « Non, celle-ci est comme Misano, Silverstone ou Brno, car elle est en Europe et c’est plus facile pour les voyages. C’est juste un week-end. Vous partez de chez vous, vous arrivez ici, vous savez exactement ce que vous avez à faire pendant trois jours, à 100%, puis vous avez une semaine pour vous reposer. Il n’y a pas de différence avec les précédentes. la différence sera avec les trois courses hors-Europe car vous avez des sensations différentes, vous devez organiser tout le voyage et votre vie pour être prêt et être reposé quand vous devez monter sur votre moto. Et, comme vous dîtes, ce sont trois courses consécutives, donc ce sera à coup sûr la période la plus importante du championnat; 3 courses consécutives, c’est plus de stress et c’est un peu plus difficile à gérer. »

Johann dit qu’il reste calme et essaie de ne pas être nerveux. Est-ce possible, avant votre premier titre mondial?

Valentino Rossi: « Je me souviendrai toujours que c’était un très bon moment, quand vous pouvez vous battre pour remporter le titre. je pense que Jorge et Marc sont d’accord avec moi. C’est une sensation que vous devez vivre à chaque instant, car vous ne savez jamais si ça reproduira (rires). Je pense sincèrement qu’il est impossible de rester calme, mais c’est bon de rester sous pression car parfois cela aide à trouver les derniers 5%. C’est un super moment. Pour Zarco, c’est un peu différent car il un gros avantage donc il peut être un peu plus relax. Mais ça reste une grande émotion ,en particulier le premier, c’est inoubliable. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de