Aragon, Moto3 : Oliveira gagne. Bastianini et Kent ratent le coche



Avant de s’élancer pour ce quatorzième rendez-vous de l’année, l’équation était assez simple pour les pilotes de tête.

Kent n’était pas dans l’obligation de gagner mais il valait mieux pour lui de garder un œil sur Bastianini.

Bastianini devait gagner et espérer une contre-performance de Danny Kent ;

Enfin, Fenati et Miguel Oliveira devaient espérer un miracle pour garder un mince espoir de titre.

Mais n’anticipons pas puisque avant de parler du vainqueur, il faut tout de même passer en revue les 20 tours qui ont précédé la sortie du drapeau à damier.

Mais pour dire quoi ? Eh bien pas grand-chose finalement puisqu’après un excellent départ de Oliveira et de Bastianini, un premier groupe se formait avec notamment Oliveira, Bastianini, Antonelli, Binder…et aussi Alexis Masbou.

Malheureusement pour Alexis, on craignait que son rythme soit un tout petit peu trop juste pour suivre les plus rapides et c’est ce qui s’est produit.

Le Français s’est assez vite fait décroché et a dû se contenter de mener la lutte dans le second groupe. Malgré tout, avec sa volonté et sa détermination habituelle, il ramène les points de la huitième place, ce qui compte tenu des circonstances, n’est pas si mauvais.

Devant, nous avons pu assister aux tours de passe-passe habituels avec des relais de Bastianini, de Binder, d’Oliveira, de Fenati et même d’Antonelli.

La situation ne se décantait pas vraiment et il a fallu attendre un dernier tour de folie pour voir les choses bouger.

Bastianini, à l’attaque sur Binder pour le gain de la seconde place, partait le premier à la faute. Il touchait le sud-africain et l’emportait avec lui dans le bac à gravier.

La voie était alors royale pour Danny Kent qui aurait pu se contenter de la troisième place derrière Navarro et Oliveira mais Danny n’a pas tenu et il a perdu !

Le Britannique partait à la faute dans les derniers virages et ne parvenait donc pas à capitaliser sur la chute de Bastianini.

En chutant, Kent laissait Romano Fenati monter sur la troisième du podium.

Oliveira et Fenati avaient besoin d’un miracle, Kent et Bastianini leur ont offert sur un plateau d’argent.

On notera la quinzième place courageuse de Livio Loi puisque le Belge pointait encore à la vingtième position au 19ème des 20 tours.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook   

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de