Aragon, Marquez : Quand rien ne va…rien ne va



Avant d’aborder Aragon, Marc Marquez devait quasiment espérer un miracle pour décrocher la couronne mondiale.

Il n’y croyait plus mais ses adversaires refusaient de l’exclure de la bagarre tant que la mathématique ne l’avait pas fait.

Mais hier, après un weekend où il s’était montré compétitif, le double Champion du Monde s’est chargé lui-même de ranger ses espoirs au placard en chutant pour la cinquième fois de la saison.

On avait l’habitude de dire de Stoner qu’il entrait dans les virages comme quelqu’un qui ne savait pas comment il allait en sortir mais hier, à Alcañiz, Marquez a fait encore mieux ! Il était tellement vite à l’approche du virage 12, qu’il n’a même pas su y entrer !  

« Aujourd’hui, je ne peux que présenter mes excuses à l’équipe et aux fans parce que nous avions très bien travaillé et que nous avions eu un très bon rythme tout le weekend. Au deuxième tour, quand j’ai freiné au virage 12, j’ai commis une erreur et j’ai perdu l’avant. C’est de ma faute et je présente mes excuses. Quand une saison ne va pas bien pour vous, alors rien ne va droit et il semble que cette saison, nous trouvons les choses difficiles. Il y a encore quatre courses à disputer et nous allons essayer d’être à l’avant et de nous battre jusqu’au bout ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de