[CEV] Navarra, Moto2, course 2 : Pons, Vierge et Granado !



On prend les mêmes qu’en début d’après-midi, et on recommence, avec la même grille de départ, c’est à dire Techer, Marini et Pons sur la première ligne. Steven Odendaal, victime d’une chute dans le tour de chauffe de la première course, prend le départ, au contraire de Federico Fuligni qu ia connu des soucis mécaniques lors de la première course.

Alan Techer franchit à nouveau le premier virage en tête, devant Marini, Odendaal et Pons, alors que Xavi Vierge se montre très incisif lors virage suivant et s’empare de la 3ème position. Deux virages plus loin, il se permet le luxe de passer Marini et Techer d’un seul coup avant que les deux hommes  ne le repassent avant la fin du premier tour, au prix de quelques chaleurs pour le pilote français.

A la fin du premier tour, on a pourtant Marini, Vierge, Techer, Pons, Odendaal, Medina, Ramirez, Granado, Nagashima, Lecuona et Bertin en tête du peloton tandis que le Suisse Marcel Brenner  subit une violente chute en ligne droite, son pneu arrière ayant explosé.  

En tête, Marini, Vierge, Techer et Pons réussissent à creuser un petit écart sur Odendaal et les poursuivants mais tout le monde se regroupe au 4ème tour, alors que Vierge prend le commandement et que Granado fait la jonction avec Pons. Ce dernier accélère et passe 3ème lors de la boucle suivante, avant que Marini et Vierge ne se frottent quelque peu quand le pilote de la Mistral reprend la tête des opérations.

A la mi-course, on a Vierge avec quelques longueurs d’avance sur Marini, Pons et Granado dans un mouchoir, Techer deux longueurs derrière avec 3 bonnes secondes d’avance sur le peloton. Pons passe le « frère de » et se lance alors dans une remontée sur Vierge. La jonction se fait à trois tours du drapeau à damiers tandis que Marini, Techer et Granado se battent comme des chiffonniers pour monter sur le podium.
Pons prend le commandement un tour plus tard (sous drapeau jaune dans la ligne droite) et parvient à prendre quelques longueurs.

Dans le dernier tour, Vierge tente une attaque au dernier virage mais ça ne passe pas alors que derrière, Techer, le seul de ces pilotes qui n’a pas d’expérience des Grands Prix, se fait déposséder de la troisième position qu’il avait réussi à reconquérir dans le même tour.

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de