[CP] Blessé à l’entraînement, Rabat veut courir au Japon



Gosselies, Belgique – 6 octobre 2015 : Tito Rabat se rend à Motegi avec la ferme intention de participer au Grand Prix du Japon bien qu’il se soit fracturé le radius de son bras gauche lors d’une chute à l’entraînement, lundi, sur le circuit d’Almeria.

Rabat s’est blessé après qu’un problème technique lui a valu de tomber lourdement  à la chicane du circuit d’Almeria. Le champion du monde en titre Moto2 a d’abord été traité par le personnel médical du circuit avant d’être transporté à la Clinique Méditerranéenne d’Almeria.

Les médecins ont stabilisé sa fracture avec une plaque métallique après avoir consulté le Docteur Angel Charter à Barcelone. L’opération s’est très bien déroulée et Rabat se rend maintenant au Japon avec la volonté de courir ce week-end, même s’il devra pour cela passer un examen médical à son arrivée à Motegi.

Tito Rabat :
« La moteur a coupé à la chicane et je suis lourdement tombé. Je ne sais encore vraiment ce qui est arrivé car je n’ai pas eu l’occasion de contrôler la moto. Une fois de plus, les commissaires et le staff médical du circuit d’Almeria ont fait un super boulot en s’occupant de moi. Ils ont immobilisé mon bras gauche et moins d’une heure après la chute j’étais à l’hôpital. Les médecins ont ensuite consulté leurs homologues de Barcelone, et il a été décidé qu’une intervention chirurgicale était la meilleure option pour stabiliser la fracture. L’opération s’est déroulée la nuit dernière et elle a été un succès. Je suis convaincu de pouvoir participer ce week-end au Grand Prix de Japon sans trop de problèmes. »

Michael Bartholemy : Team Principal 
« Avec trois courses en trois semaines, Tito ne pouvait pas se blesser au plus mauvais moment. Même si la fracture n’est pas très grave, il n’aura pas de répit d’ici son retour en Europe à la fin du mois. Ces trois semaines s’annoncent donc très difficiles pour Tito, mais comme il l’a déjà montré cette année au Sachsenring, il a l’habitude de rouler blessé, et cela n’affecte guère ses performances. Une chose est sûre, il va falloir revoir les méthodes d’entraînement de Tito. C’est important pour un pilote de s’entraîner, mais il faut tout de même qu’on minimise les risques à l’avenir. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de