Motegi, Moto2, FP1 : Rabat out, Tom Luthi (et Johann Zarco) sous le soleil, exactement !



Ce premier chapitre de la tournée outremer s’ouvre sur un circuit de Motegi qui n’a pas subi de grosses modifications depuis l’année dernière; seulement quelques virages, dont les vibreurs ont été fraîchement repeints en blanc et bleu, ont vu l’apparition du célèbre « ciment vert » destiné à remplacer l’herbe synthétique. A noter également que le virage #9 possède un revêtement tout neuf.

Les points de comparaisons seront donc néanmoins possibles, du moins tant que la piste restera aussi sèche que l’année dernière, année dont nous reportons ci-dessous les indicateurs les plus intéressants à garder en mémoire.

FP1 2014 (23°/35°) : Tom Luthi en 1.51.899
Record du circuit (23°/36°) :  Esteve Rabat en  1.50.854 (Qualification 2014).
Course 2014 (19°/27°) : Luthi, Vinales, Rabat, Zarco.

Alors que la pluie est toujours attendue pour dimanche, c’est par une belle matinée ensoleillée (22° dans l’air, 36° sur la piste) que débute cette première séance d’essais libres des Moto2, avec les deux wildcards japonais que sont Tomoyoshi Koyama (#71), au guidon d’une NTS, et Yuki Takahashi (#72), au guidon d’une Moriwaki officielle.

On constate tout de suite que, malgré son radius gauche cassé lundi dernier, Esteve Rabat prend le départ de la séance, sur ce circuit pourtant exigeant pour les bras à cause de ses nombreux et forts freinages. Sa combinaison est d’ailleurs entourée de ruban adhésif au niveau du bras…

Xavier Siméon chute sans gravité lors de son premier tour.
Tom Luthi, l’homme fort de l’année dernière, pose un premier jalon en 1.51.984 alors que les deux pilotes du team Idemitsu, Takaaki Nakagami et Azlan Shah, visiblement motivés par le fait de rouler sur un des circuits appartenant à Honda, se placent provisoirement 2ème et 6ème.
Tito Rabat tourne alors en plus de 2 minutes et il semble évident que le pilote espagnol prend là des risques un peu inconsidérés…
Après un « tout droit » sans conséquence, Johann Zarco (équipé d’une casque spécialement décoré) prend la tête des opérations en 1.51.795, en battant le meilleur temps réalisé l’année dernière en FP1. Chrono qu’il améliore encore au passage suivant; 1.51.582 !

A la mi-séance, un docteur met fin aux essais d’Esteve Rabat et l’envoie à la clinique mobile où il est déclaré inapte pour tout le week-end; une décision plus que sage!
Dans ces conditions, Johann Zarco est déjà virtuellement titré…

Le classement provisoire est alors dirigé par Zarco, Luthi, Rins, Lowes, Folger, Syahrin, Corsi, Shah, Simon et Cortese.

Peu après, Joshua Hook, le remplaçant temporaire de Dominique Aegerter, chute sans gravité au  virage #10.

L’emballage final voit Julian Simon chuter sans gravité au virage #10, tout comme Axel Pons, mais surtout Tom Luthi reprendre le commandement en 1.51.556, un centième de seconde devant Johann Zarco. Les deux hommes ont repoussé la concurrence à plus de 5 dixièmes !

Xavier Siméon termine 13ème, Louis Rossi 20ème et Robin Mulhauser 23ème. 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de