Motegi, Moto2, FP2 : Rabat blessé, Zarco champion du monde !



Avec l’annonce du forfait de Tito Rabat pour le reste du week-end japonais suite à sa blessure à l’avant-bras gauche, Johann Zarco a désormais la certitude de décrocher son premier titre mondial. Probalement pas la manière dont le tricolore imaginait conclure sa passe d’arme avec le tenant de la couronne. Il succède à Olivier Jacque, dernier champion du monde français sacré champion en catégorie intermédiaire en 2000 et devient le 6ème français à obtenir une couronne mondiale en Grand Prix. Du coup Zarco a tenu à montrer qui était le patron…

FP1 2014 (23°/35°) : Tom Luthi en 1.51.899 
Record du circuit (23°/36°) :  Esteve Rabat en  1.50.854 (Qualification 2014).
Course 2014 (19°/27°) : Luthi, Vinales, Rabat, Zarco.

Sacré, et soulagé, Johann Zarco a attaqué la 2ème séance d’essais libres le couteau entre les dents en signant dès son premier run un temps de 1’51 »856. Le Français devance alors Alex Rins et Tom Luthi, auteur de la meilleure performance lors de la séance matinale. Alors que la première dizaine de minutes de roulage s’achève, Hafizh Syahrin s’invite aux premières loges en réalisant le 2ème temps, à un tout petit peu moins d’une demi-seconde de Zarco. 

Tout juste le temps pour Lorenzo Baldassari de se débarraser des graviers collectés par sa machine après une séance de rodéo dans le bac à gravier du dernier virage, et le nouveau champion du monde reprend la piste, en compagnie de Tom Luthi. Le Suisse réalise le meilleur temps avant d’être immédiatement devancé par un Zarco impitoyable. L’écart entre les 2 hommes est alors de 2 millièmes de secondes, mais le protégé de Aki Ajo va se redonner un peu de marge dans la foulée. Le chrono tombe à 1’51 »212, repoussant Luthi à 3/10èmes.

On est alors à 20 minutes de la fin de la séance et Takahaki Nakagami obtient le 3ème temps. Ses compatriotes commissaires japonais n’ont pas le temps de se réjouir de sa performance, appelés à évacuer la Mistral expédiée au fond d’un bac à gravier par Marcel Schrotter. Il est imité quelques minutes plus tard par Axel Pons et encore ensuite par Nakagami. Les 3 hommes se relèvent sans mal.

Alex Rins est le suivant à s’attaquer au temps établi par Zarco lors d’une série de tours de plus en plus rapides. L’espagnol passe d’abord devant Luthi, puis se rapproche à 56 millèmes du meilleur temps. On le croit alors mûr pour déloger le tricolore de la première place de cette séance et malgré une légère avance en entrant dans le derniers secteur, le représentant du team Pons échoue dans sa tentative et finira même à terre, sans gravité, dans le tour suivant.

Zarco achève donc cette journée historique le concernant avec le meilleur temps, et deux certitudes : il sera champion du monde au soir du Grand Prix de Valence, et en attendant, il va avoir une belle explication à livrer dimanche face à Alex Rins !

Au cumul, Luthi fini 3ème, devant Lowes, Salom, Nakagami, Folger, Cortese et Pons. On notera la 16ème place de Xavier Siméon et la 25ème de Louis Rossi.

 

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de