Philip Island, FP2, MotoGP : Marquez retrouve le top. Rossi coince mais…



Alors que ce matin, la pluie nous privait du time attack, le soleil s’invitait pour la seconde séance de la journée malgré des températures encore assez fraîches (16° au sol, 26 sur la piste).

Comme d’habitude, on gardera à l’esprit les chronos de référence précédents.

FP2 2014 : 1.29.602 par Jorge Lorenzo (15°/35°)

FP1 2015 : 1.30.047 par Jorge Lorenzo (16°/20°)

Meilleur tour du circuit: 1.27.899 par Jorge Lorenzo en 2013 (25°/38°)

Course 2014 (16°/29°) : Rossi, Lorenzo, Smith, Dovizioso, Barbera, Bautista, Redding.

Le début de séance voyait Lorenzo prendre la tête devant Pedrosa et Marquez

Rossi répliquait à la mi-séance avec deux tours rapides et prenait la seconde place à 58 millièmes. Si l’Italien pointait en avance dans les trois premiers secteurs, il souffrait sur le dernier.

Dans la foulée, Lorenzo améliorait encore légèrement en signant un tour en 1.30.082 avant de rentrer au stand.

Iannone améliorait aussi et avant le time attack, le classement provisoire se modifiait avec Lorenzo en tête, suivi de Rossi, de Iannone, de Marquez et de la Maverick Viñales dans le rôle de la surprise du jour.

Cal Crutchlow sortait les griffes à 7 minutes du terme en améliorant le meilleur chrono du jour de 5 dixièmes. Quant à son équipier, Jack Miller qui, la saison prochaine posera ses valises chez VDS, il s’invitait brièvement dans le top5.

Les choses s’accéléraient dans les 3 dernières minutes et si Rossi était bien placé avant le dernier run, il chutait vertigineusement dans le classement pour s’établir à la neuvième position. On rappellera toutefois que pour cette dernière sortie, l’Italien était le seul du top 10 à ne pas avoir monté une nouvelle gomme.

Marc Marquez s’y reprenait à deux fois pour venir à bout de Cal Crutchlow et dans son avant dernier tour, il reprenait le leadership qu’il ne quittait d’ailleurs plus.

Jorge Lorenzo prend la seconde place à 50 millièmes tandis que Viñales et Iannone, tous les deux avec l’option la plus tendre, s’établissent à la troisième et quatrième position.

Crutchlow est cinquième, Pedrosa sixième, Petrucci septième et Smith, longtemps vingtième, met à profit sa dernière sortie pour prendre la huitième place devant Rossi et Aleix Espargaro.

On soulignera la belle onzième place de Jack Miller qui devance Hayden et Barbera.

Contrairement à son équipier, Dovizioso n’a pas passé la gomme la plus tendre et échoue à la quatorzième position devant un décevant Pol Espargaro.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de