Philip Island, Moto3, QP : Kent fait sauter le verrou, Bastianini devra faire sauter la banque



Si avec 16 degrés, la température extérieure n’a rien d’exceptionnel malgré un beau soleil, en revanche, ce qui aura posé souci à de nombreux pilotes cet après-midi, c’est le fait que la température de la piste est passée de 18 à 38 degrés (en fin de séance) en quelques heures.

En conséquence, plusieurs chutes ont été répertoriées et notamment celle d’Antonelli à un quart d’heure de la fin.

Si le jeune italien est un coutumier des chutes, il est important de rappeler que cette fois, il n’y est strictement pour rien puisqu’il a été accroché par Bagnaia.

Les conséquences sont bien entendu dramatiques pour le récent vainqueur du Grand Prix du Japon puisqu’il s’élancera de la dix-huitième place.

Si les six premières minutes voyaient se succéder cinq leaders différents (Oettl, Bastianini, Kent, Binder et McPhee), en revanche les 34 autres n’en connaissaient que trois avec le record de longévité décerné à Navarro.

En effet, le pilote d’Alzamora s’emparait du meilleur temps à la 18ème minute et il fallait attendre les trois dernières pour voir les choses bouger.

Lancé en peloton, Danny Kent s’en extirpait le premier pour prendre la meilleure performance provisoire mais le surprenant Mc Phee prenait sa mesure trois secondes plus tard.

Ce n’était toutefois que partie remise pour le Britannique puisqu’au tour suivant, il signait de nouveau un excellent chrono qui, cette fois, n’était plus battu.

La joie est double pour celui qui, demain, pourrait mettre fin à la période de disette du Royaume-Uni puisque son unique et dernier rival, Enéa Bastianini, a été l’auteur d’une qualification catastrophique. En effet, le pilote Gresini s’élancera de la vingt-neuvième place.

John McPhee prend la seconde place tandis que Miguel Oliveira ferme la marche de la première ligne.

Vazquez sort de l’anonymat dans lequel Kent l’a plongé, il est quatrième tandis que Navarro, longtemps leader, s’établit à la cinquième position.

Romano Fenati prend la sixième place et Livio Loi, encore en progrès, s’élancera d’une excellente septième position.

Que dire également de la huitième place de Maria Herrera qui réussit ainsi sa meilleure qualification en MotoGP.

Côté français, Alexis Masbou n’a pas pu améliorer suffisament, il est dix-huitième, Quartararo est dix-neuvième tandis que Danilo est vingt et unième.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook        

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de