Phillip Island, MotoGP, Warm Up : Marquez et Lorenzo s'annoncent difficiles à battre…



Un soleil abondant, pas vraiment de vent, 15° dans l’air et 17° au sol; la journée nous promet un très beau Grand Prix d’Australie !

Un des enjeux les plus importants de cette session est de savoir si Valentino Rossi et son équipe auront trouvé le « petit quelque chose » qui permettra au leader du championnat de venir taquiner son coéquipier en course.

Dès le début de séance, Bradley Smith semble avoir un petit problème technique et rentre à son box. Après les dorénavant habituels changements de moto, Valentino Rossi établit la première référence en 1.30.954. Il est immédiatement dépassé par Lorenzo puis Iannone (ce dernier en pneu arrière Soft).

Au tour suivant, Rossi descend en 1.29.997 mais est à nouveau débordé par Lorenzo et Iannone (1.29.611).

Encore un boucle et, à la mi-séance, c’est le pilote majorquin qui descend son chrono en 1.29.503, devant Marc Marquez, Andrea Iannone, Dani Pedrosa, Pol Espargaro et Valentino Rossi. Les chronos sont assez serrés  pour les trois premiers, à 3 dixièmes pour les suivants.

Marc Marquez prend le commandement à 7 minutes de la fin de séance, en 1.29.484.

Dans le dernier run, Valentino Rossi change de moto, mais ne grappille rien, tandis que Marc Marquez reste une fois de plus le plus rapide de la séance.

Marquez et Lorenzo ayant tous les deux fait des runs d’une douzaine de tours en 1.29 « réguliers », la tâche s’annonce relativement compliquée pour l’homme de Tavullia; à la lumière de cette séance, ne concéder que 4 points à son coéquipier semblerait déjà un bon résultat!

Ce serait sans compter sur Dani Pedrosa d’une part, et le fait que rien n’est jamais écrit d’avance d’autre part.
A défaut de vitesse pure, la gestion des pneus sera peut-être une nouvelle fois un élément déterminant…
Jorge Lorenzo va-t-il laisser partir Marquez pour assurer des points au championnat ou tenter de le suivre, au risque de perdre bien plus?

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de