Phillip Island, conférence de presse post-GP, Andrea Iannone : "La mouette m'attendait pour me faire un bisou"



Deux articles pour un même pilote après une course? Après sa troisième place arrachée au couteau en Australie, Andrea Iannone le mérite bien, et voici donc une traduction de ses déclarations en conférence de presse post-Grand Prix d’Australie.

Andrea Iannone: « C’était une incroyable course pour moi. Durant toute la course, j’ai eu une incroyable bagarre avec Vale, avec Marc et aussi avec Jorge en début de course. Au début, c’était très difficile aux points de freinage avec le réservoir plein. Donc mes freinages n’étaient pas les meilleurs. A chaque fois, Marc me doublait aux virages #4 et #10 car il est très fort aux points de freinage, mais j’ai essayé du mieux que j’ai pu de le suivre, ainsi que Vale, pour continuer à réduire l’écart sur Jorge.
Je suis vraiment très heureux car c’est incroyable; c’est une de mes meilleures courses en MotoGP. Oui, c’est sûr, je n’ai pas gagné mais c’était une splendide lutte avec les meilleurs pilotes que sont Jorge, Vale et Marc. C’est incroyable, je suis tellement heureux et je veux remercier Ducati car la moto est très rapide en ligne droite, et ceci m’a aidé dans ma lutte puisque j’ai pu doubler un pilote à chaque tour. Et c’était important pour cette course. »

Et la mouette?

Andrea Iannone: « Ah, oui, la mouette m’attendait pour me faire un bisou (rires). Je lui avais parlé et elle était supposée m’attendre avant la course. Mais pas au second tour! (rires). C’était très difficile mais c’était mieux qu’elle s’envole avant que j’arrive, car sinon, si elle n’avait pas décollé, je l’aurais heurté avec la roue avant et, à coup sûr, j’aurais chuté. C’était donc mieux de cette façon et j’espère continuer de cette façon avec la moto. »

Hier, Jorge vous a aidé, et aujourd’hui, avec votre incroyable bagarre avec Rossi, vous l’avez aidé au championnat. Vous êtes maintenant en paix?

Andrea Iannone: « (rires) Je pense que, maintenant, je suis en paix (rires).
Oui, hier j’ai parlé avec Jorge et lui ai dit « désolé Jorge, mais c’est important pour moi de partir en première ligne » car c’est toujours important en MotoGP. Dans une course, les 3 ou 4 premiers tours sont difficiles pour moi pour pouvoir garder un bon rythme. Mais ok, je pense que Jorge est maintenant très heureux, et c’est mieux. »

Etait-ce la plus dure bagarre que jamais?

Andrea Iannone: « Je pense que oui. Avec Marc, je me souviens des bagarres les plus dures, en particulier en Aragon en 2011/2012, mais en MotoGP, c’était la meilleure. »

Que pensez-vous que ressent Valentino Rossi en ce moment?

Andrea Iannone: « Je ne sais pas. C’est impossible de le savoir (rires). »

Avez-vous peur de rentrer à la maison, après cette bagarre avec Valentino?

Andrea Iannone: « (rires) Non, non, non. »

Serez-vous à nouveau en tête en Malaisie?

Andrea Iannone: « J’espère car je le souhaite et c’est important pour moi, pour mon équipe et pour l’usine. J’ai tout le soutien de Ducati et c’est très important pour moi d’avoir ces résultats. Oui, je le veux. »

Votre épaule vous a-t-elle causé des problèmes durant la course?

Andrea Iannone: « Non, ça allait. Maintenant je ressens une douleur mais c’est mieux de ne penser à mon épaule durant la course car, si vous le faites, vous perdez de la concentration et c’est plus important de se focaliser sur la course et sur les pilotes devant vous. En ce moment, je ressens une petite douleur mais j’espère que je serai prêt pour la Malaisie. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de