Sepang, Moto3, QP : Antonelli, encore lui !



Les fumées des incendies nous privent toujours de voir le ciel, les pilotes Moto3 s’apprêtent à prendre la piste pour en découdre à l’occasion de la séance qualificative du Grand Prix de Malaisie.  

On rappelle en vitesse les Principales références de la catégorie : 

FP1 2015 : 2.13.715 par Danny Kent (27°/30°)

FP2 2015 : 2.13.906 par Miguel Oliveira Niccolo Antonelli (35°/44°)

FP3 2015 : 2.12.731 par Danny Kent (28°/32°)

Pole 2014 : 2.12.450 par Jack Miller (32°/52°)

Record de la piste : 2.12.450 par Jack Miller (32°/52°)

Course 2014 : Vazquez, Miller, Rins, Kent, Marquez, Masbou et Antonelli (33°/49°).   

Après avoir connu quatre leaders successifs dans les vingt premières minutes (Oettl, Pagliani, Kornfeil et Bagnaia), à la mi-séance, c’est Miguel Oliveira qui occupe la tête. Il est devancé par Fenati et Bagnaia. Kent, meilleur chrono ce matin, n’occupe alors que la dixième position et Bastianini, toujours en délicatesse, la onzième.

Les pilotes remontent en piste et c’est Jakub Kornfeil qui s’illustre d’emblée avec le second chrono  à 138 millièmes du portugais.

A 10 minutes de la fin, un silence presque religieux se pose sur le circuit ! Les mécaniciens s’affairent, la dernier run peut commencer.

Petit rappel du classement avant le dénouement final : Oliveira occupe la tête et est suivi par Kornfeil, Fenati, Bagnaia, Khairuddin, Vazquez, Ono, McPhee, Navarro et Hanika pour le top10.

Antonelli est onzième, Bastianini douzième et Kent quatorzième.

Bastianini est le premier à améliorer significativement son chrono pour passer cinquième tandis que Danny Kent, tergiverse encore et encore alors que les minutes s’égrainent mais finalement, le Britannique améliore et vient prendre la sixième place.

Alors que le drapeau à damier est sorti, on s’imagine que Miguel Oliveira va signer le meilleur temps de la séance mais c’était sans compter sur Navarro et juste dans la foulée, sur Niccolo Antonelli qui bondissent comme deux diables de leur boîte pour venir reléguer le portugais à la fin de la première ligne.

Vazquez s’impose chez Léopard en prenant la quatrième position de la session tandis que Kornfeil fait honneur à son sponsor, le Sepang international circuit, en s’octroyant la cinquième position.

Bastianini, qui ne vit pas son weekend le plus facile, patine un peu et arrête sa remontée à la neuvième position derrière Fenati et Bagnaia.

Côté français, Alexis Masbou a quitté la séance avant de passer le drapeau à damier, probablement dérangé par des problèmes techniques, il s’élancera de la dix-neuvième position, Jules Danilo de la vingt-neuvième tandis que la situation n’est guère meilleure pour le représentant belge puisque Livio Loi se qualifie à la vingt-sixième place.            

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de