Sepang, MotoGP, QP : Pedrosa intouchable. Rossi surprend un Lorenzo incrédule



Ce matin comme hier, Dani Pedrosa avait déjà largement impressionné son monde en s’affichant clairement comme le grand favori de la séance qualificative  

Avant de revenir sur la FP4 et la Q1, rappelons tout de même les chiffres clés.

FP1 2015 : 2.00.412 par Dani Pedrosa (30°/33°)

FP2 2015 : 2.00.246 par Jorge Lorenzo (35°/47°)

FP3 2015 : 1.59.544 par Jorge Lorenzo (29°/32°)

FP4 2014 : 2.01.413 par Marc Marquez (35°/56°)

Pole 2014 : 1.59.791 par Marc Marquez (35°/56°)

Record de la piste : 1.59.544 par Jorge Lorenzo (29°/32°)

Course 2014 : Marquez, Rossi, Lorenzo, Bradl, Smith et Pol Espargaro (36°/54°).

Le principal enseignement de la FP4 est probablement le fait que Dani Pedrosa ne se contente pas de claquer de temps en temps un chrono, il les aligne !

En effet, c’est lui qui semble avoir le meilleur rythme au moment avant de s’élancer pour la Q2 même si, en qualification, seule la vitesse parlera.

Voilà pour l’enseignement ! Pour l’information maintenant, on notera qu’à 11 minutes de la fin, Jorge Lorenzo a perdu l’avant au virage 15.

En Q1, on pensait que Redding allait peut-être se dépêtrer mais il n’en est rien puisque Maverick Viñale et Bradley Smith lui ôtaient cet honneur-là.

Et ce n’est d’ailleurs pas tout puisque le Britannique devait également laisser la politesse à Petrucci et Bradl.  

Le moment tant attendu finissait par arriver et sans surprise, c’est Dani Pedrosa qui a pris la tête des opérations sans que personne ne puisse lui contester son leadership.

Il ne lui aura d’ailleurs fallu qu’un seul tour pour plier l’affaire mais quel tour puisqu’il smash le record de la pole signé la saison dernière par Marquez de plus de 7 dixièmes et qu’il s’offre 409 millièmes d’avance sur son équipier.

Mais la bagarre principale regardait bien entendu les deux pilotes Yamaha qui, l’un dans le premier run, l’autre dans le second, utilisaient des remorqueurs.

C’est ainsi Marquez attendait Lorenzo dans son premier run et l’amenait en troisième position tandis que Rossi prenait la roue de Iannone dans le second run pour lui ravir la quatrième place.

La plupart des pilotes ayant opté pour une stratégie à trois runs (sauf Pedrosa mais ce n’était visiblement pas nécessaire) ils repartaient tous à l’assaut du chrono.

Avant ça, il ne faut certainement pas oublier de mentionné le sauvetage miraculeux (et le mot est faible) de Marc Marquez ! Du très très très grand art !

Si Lorenzo repartait seul, c’est cette fois Rossi qui voyait Iannone collé à son derrière.

Les écarts étaient serrés, en tout cas entre le second et les autres et alors qu’on pensait que Rossi allait devoir s’élancer derrière Lorenzo, il réalisait un excellent dernier secteur pour venir ravir la dernière place de la première ligne en compagnie des pilotes Repsol.

S’il ne semblait pas spécialement surpris, Rossi savourait néanmoins son premier point dans le duel l’opposant à son équipier.

Lorenzo lui, en revanche, était plutôt surpris de se voir refuser l’accès au parc fermé par les officiels de la Dorna. Ce n’est que là qu’il tournait la tête pour voir le 46 au-dessus du 99. Il reprenait la voie des stands et disparaissait derrière les écrans publicitaires de son stand.

Crutchlow a finalement pris le meilleur sur Iannone qui, au derrière de Rossi, a commis une petite erreur. Il s’élancera devant son équipier et Maverick Viñales qui, venant de la Q1, réalise une Q2 très probante.

Bradley Smith est neuvième, Hector Barbera dixième, Aleix Espargaro, qui a chuté est onzième tandis que son frère clôture la Q1 à la douzième et dernière position.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store