Sepang, conférence de presse post-qualification : Dani Pedrosa, loin des histoires, et loin devant !



Alors que les tensions s’exacerbent entre les trois autres « Fantastic Four », Dani Pedrosa ne semble pas en subir la moindre, et en a même profité pour réaliser un exceptionnel tour de qualification, avec le record du circuit à la clef !

Nous vous proposons une traduction de l’intégralité de ses réponses lors de la conférence de presse post-qualification.

Dani Pedrosa: « oui ,c’est vrai. J’ai vu que tout le monde s’élançait très vite dans ces qualifications, car leur stratégie était de passer trois pneus. J’ai donc décidé de n’en utiliser que deux et j’ai donc commencé plus tard, sans trafic, et en pouvant me concentrer sur mon tour. Normalement, je peine beaucoup en qualification mais j’avais un bon feeling aujourd’hui. J’ai pu faire un tour très très solide et je suis donc heureux de ça, et également pour le team car ils ont vraiment très bien travaillé. Donc oui, j’ai vraiment été surpris par ce tour mais, en même temps, je ne savais pas pour les autres; quand je me suis arrêté pour changer de pneu, j’ai mis un nouveau pneu et j’ai encore essayé mais je n’étais pas aussi rapide avec le second. Quoi qu’il en soit, je suis heureux d’avoir la pole, et j’espère faire un bon départ demain. »

D’une façon générale, avec la fumée, le week-end n’est pas facile, et la pluie est arrivé à la fin de la qualification des Moto2…  

Dani Pedrosa: « Oui, c’est vrai. A la fin de notre qualification, c’est devenu assez venteux et on pouvait voir que ça s’assombrissait. Mais on a beaucoup travaillé sur le rythme de course avec les pneus. Bien sûr, la piste avait changé entre hier et aujourd’hui, et on verra comment elle sera demain et quel genre de rythme on  peut avoir en course. »

Cette piste est très exigeante physiquement. Allez-vous tout donner dès le départ ou plutôt conserver de l’énergie pour la fin de course?

Dani Pedrosa: « Comme vous le dîtes, cette piste et très exigeante, et en particulier l’après-midi, il est très difficile de respirer quand vous êtes sur la moto; la chaleur remonte de la piste et il est difficile de trouver de l’air frais, donc oui, c’est exigeant. Mais quand vous êtes en course, cela ne dépend pas de cela; cela dépend de comment vous vous sentez sur la moto et quelle est la situation  de la course. Parfois, vous pouvez partir et avoir un bon feeling, parfois vous devez attendre quelques tours ou vous battre un peu pour récupérer des places après le départ… Donc, non, la stratégie n’est pas en fonction du physique; c’est plus en fonction de la moto, des pneus et de la course. « 

Pensez-vous que vous serez l’homme à battre demain?

Dani Pedrosa: « On verra en course. Bien sûr, jusqu’à présent on a fait du bon travail lors des essais et on a été très rapide tout le temps. C’est une piste où vous avez besoin d’un bon set-up et d’une bonne confiance. C’est actuellement le cas, alors pourquoi pas? De toute façon, il faut rester très concentré, il sera très important de bien partir et d’avoir un bon feeling sur la piste. Après les essais matinaux, la piste devient beaucoup plus chaude et vous devez reprendre vos marques. En même temps, il y aura une bataille dans la course, avec Valentino et Jorge, qui vont évidemment essayer très fort. Mais nous devons restés concentrés car il s’agit d’une longue course, avec beaucoup de possibilités pour doubler, et c’est important de la terminer puisque l’année dernière, par exemple, j’ai chuté lors des premiers tours. J’espère donc y faire mieux cette année. » 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store