Javier Alonso clarifie la situation sur le coup de pied et les insultes de Rossi à Marquez



Javier Alonso, le Directeur général de Dorna Sports a lui aussi assisté aux débats de la Commission de course réunie pour débattre de la sanction à affliger à Valentino Rossi après l’incident qui l’a opposé à Marquez lors du Grand Prix de Malaisie.

Il a donné son point de vue à Mundo Deportivo, des confrères espagnols.

« Sur les images que nous avons vues, nous constatons seulement que Valentino s’écarte de sa trajectoire pour pousser Marquez hors de la piste, Marc tourne alors sa moto vers celle de Valentino, et c’est à ce moment que Rossi bouge, mais il n’y a pas un coup de pied. Nous comprenons l’attitude de Marquez qui lutte pour la 3e place. Marc ne commet aucune action illicite mais il pousse la situation jusqu’à une limite qui a peu de sens et à cause de laquelle Rossi fait ce qu’il fait et qui n’est pas justifiable. Mais nous ne croyons pas que la culpabilité de Rossi doit mener à une lourde sanction».

On objectera tout de même que Rossi n’a pas tenté de mener Màrquez en dehors de la piste, qu’il s’est contenté de l’emmener en dehors de la trajectoire.

Il est également revenu sur les allégations de la presse espagnole qui prêtait à Rossi le fait d’avoir insulté son rival de «Bastardo »

« J’ai été présent durant toute la durée de la réunion avec les deux pilotes et je n’ai entendu à aucun moment Rossi traiter Marc de « bastardo ». Tous les deux étaient tendus, ça oui », a-t-il encore déclaré ».

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : Mundo Deportivo

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store