Casey Stoner : « nous savons où nous nous situons et nous sommes confiants »



Casey Stoner avait dominé les deux premières séances d’essais libres mais hier, c’est Jorge Lorenzo qui s’est emparé de la dernière.

Gêné dans son ultime tour rapide de la soirée, Casey Stoner, qui n’a pas manqué de manifester son mécontentement, aurait peut-être pu accrocher cette séance mais ça ne le dérange pas car il sait où il se situe et c’est en confiance qu’il va aborder les qualifications.  

Casey Stoner : « Nous avons vécu une bonne journée aujourd’hui, nous avons eu quelques problèmes dans la première des deux sessions, mais nous les avons quelque peu résolu dans la seconde ce qui est certainement positif. Nous avons été en mesure de diminuer beaucoup plus l’électronique et maintenant j’ai plus de feeling avec mon pneu arrière, ce qui m’a procuré un gain de confiance.

Ça m’a permis de faire quelques bons chronos avec des pneus assez vieux. Quelques pilotes nous ont gênés pendant toute la session et en conséquence, nous n’avons pas été capables de montrer ce que nous étions vraiment capables de faire, mais nous savons où nous nous situons et nous sommes confiants pour les qualifications de demain ».

Quant à son geste de mauvaise humeur à l’adresse d’Alvaro Bautista, il ajoutait en fin de séance : « c’est étrange qu’un pilote avec autant d’expérience commette encore des erreurs pareilles. J’avais déjà pris ma trajectoire et puis Alvaro s’est déplacé brusquement, j’ai failli l’emboutir. Je suis plus fâché pour le risque couru, que pour le temps perdu ».

Il n’aura donc pas fallu longtemps à Casey Stoner pour s’énerver en 2012 et avec les CRT dans le chemin, ces situations risquent de se répéter fréquemment. La F1 a Vettel, le MotoGP a Stoner…incroyablement rapides, incroyablement nerveux.

Stay tuned !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de