Paolo Simoncelli : "On n'arrive pas à une situation de ce genre s'il n'y a pas de précédents qui alimentent un état d'esprit."



L’homme est extrêmement discret. Marqué par le drame, il ne se met jamais en avant, même lors des évènements au profit de sa fondation.

Pourtant, hier, il a tenu à s’exprimer dans le quotidien italien « Il giorno ». Un témoignage plein de recul et de respect.

Paolo Simoncelli: « La bataille entre Vale et Marc était un spectacle suprême pendant plus d’un tour, y compris les dépassements et les contre-attaques. Le mauvais épilogue est une autre chose. C’est une autre histoire. Vous savez, l’instinct…. On n’arrive pas à une situation de ce genre s’il n’y a pas de précédents qui alimentent un état d’esprit. Ce ne fut pas une bonne chose, bien sûr. Après cela, je le répète, je dis à mes étudiants de saisir le bon, d’apprécier le talent, qui jusqu’à l’instant fatal a été exprimé par les prétendants. Le reste, c’est du cinéma.

Je n’ai jamais aimé les moralisateurs. Au cas où, pour avoir un raisonnement utile, nous devrions nous demander quel effet l’épisode de dimanche aura sur un garçon qui commence à rouler. »

S’exprimant avant la décison de Valentino Rossi de faire appel, il a ajouté: « En tout cas, j’espère que Vale va y arriver. Il peut remonter. Au moins à la cinquième place, facilement, et après qui sait ….. « 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de